Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Ah oui, quand même…

Hier c’était le jour où l’on rendait « hommage » aux victimes du terrorisme. Avec notamment force ballons colorés, ça fait joli… Et au moins ça amuse les terroristes.

Mais il y avait aussi une « Marche des musulmans contre le terrorisme ». Mais oui. Place de la République. Mais oui.

Ils étaient… 25. (Devant une nuée de journalistes, dont l'AFP bien sûr, qui allaient rendre compte de l'événement...)

Addendum

Le Salon Beige rapporte que selon RTL il s'agissait de musulmans venus "de la planète entière"...

Commentaires

  • Il est tout à fait ridicule que le Président de la République et les officiels qui l'accompagnaient se soient transportés dans 6 lieux pour, à chaque fois, garder une minute de silence etc.

    Je me demande toujours à quoi pensent les gardeurs de silence pendant la minute : quand nous, Chrétiens, nous prions, nous devons déjà faire un effort pour ne pas être distraits pendant la prière. Sainte Thérèse de l'E.J. se désolait de ne pas pouvoir toujours se concentrer pendant l'Office, c'est dire !...s'agissant des mécréants et autres mangeurs de curés, je suppose que l'un pense à Bobonne tandis qu'un autre pense à sa maîtresse, et ainsi de suite...

    Bref, tout ce rituel républicain est inepte. Je dis qu'une Messe serait bien plus utile aux victimes lesquelles je les imagine se lamenter de ce cinéma alors qu'elles demanderaient plutôt de prier pour le repos de leurs âmes qui souffrent en purgatoire.

  • "une « Marche des musulmans contre le terrorisme »."

    ____________________________________________________


    Toute la schizophrénie de la "Secte verte" tient en cette seule phrase. Remplacez __ comme il convient __ le mot "terrorisme" par un nom de "religion" composé de cinq lettres, et la réalité de la schizophrénie vous sautera aux yeux.

    En effet, j'ignore comment des gens peuvent manifester contre eux-mêmes.

    A moins que cela ne relève du mensonge et du "père du mensonge".

  • Les ballons : quelle mascarade !
    Quant aux 25 censés venir de la terre entière, s'il y avait un seul représentant par pays, ça en ferait déjà 195...

  • On peut, comme catholique, détester l'islam, comme français l'invasion de la France par les Arabes et les Subsahariens, Pour autant, la responsabilité des musulmans dans les attentats islamistes, ou revendiqués hier par Al Qaida (vous remarquerez à quel point cette appellation est déjà démodée) et aujourd'hui par Daech, cette responsabilité est sujette à caution. Les Arabo-musulmans sont au mieux des exécutants, manipulés par les services secrets de la nation qui a intérêt à allumer des foyers de guerre religieuse dans différentes parties du monde ; et par les services secrets de ses alliés objectifs (Etats-Unis et Royaume-Uni). Avant de crier "Au loup !", vérifions que ce n'est pas Renard déguisé qui veut s'envoyer le poulailler sans s'embarrasser de la concurrence. Sinon, nous sommes les alliés objectifs de Renard. L'enfer est pavé de bonnes intentions, mais la vérité seule mène au Ciel.

  • Il y avait un catholique parmi les 25 !
    Un prêtre (?) ou un évêque (croix pectorale + calotte ?) africain non identifié que j'ai découvert avec stupéfaction.
    On le voit sur les photos du blog de Corto (à toi l'honneur).
    Les bras m'en sont tombés dans un premier temps, puis, à la réflexion, tout est normal.

  • Les (faux)évêques anglicans portent aussi la calotte et la croix pectorale
    http://i78.servimg.com/u/f78/11/08/36/17/tutu4510.jpg
    desmond Tutu
    c'est pas dit qu'il soit catholique, votre manifestant

  • ne nous affolons pas !
    par les temps qui courent, n'importe qui peut se dire évêque et en prendre le costume
    quelqu'un a-t-il cherché à identifier cet individu avant de s'indigner ?

  • S'il y avait un évêque (catholique ou pas) parmi les manifestants, les musulmans n'étaient donc plus que 24 à manifester contre le terrorisme... devant une centaine de journalistes enfiévrés par cet événement pasdamalgamiste sans précédent.

Écrire un commentaire

Optionnel