Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Evêques intersexes

La Cour constitutionnelle allemande exige que le Parlement légalise un troisième sexe sur les registres des naissances, à côté de « masculin » ou « féminin ».

Depuis 2013 il était possible de laisser vide la mention du sexe, afin que l’enfant puisse ensuite choisir… En 2016, la Cour fédérale avait rejeté la demande d’une personne de sexe féminin qui voulait être enregistrée comme « intersexuelle » (je suppose qu’on doit écrire intersexuel·le). Ce·tte person·ne s’était tourné·e vers la Cour constitutionnelle, qui lui donne donc raison et intime l’ordre au Parlement de voter une loi en ce sens avant fin 2018.

La Conférence épiscopale allemande a qualifié cette décision de « compréhensible ». Son porte-parole Matthias Kopp a déclaré : « Si une personne ne peut pas être clairement classée dans la classification binaire en tant que femme ou homme, elle ne doit pas être contrainte par des règles légales ou sociales, à s’associer, contrairement à ses propres sentiments, à un genre qui ne lui convient pas. »

On remarquera que le porte-parole de la conférence des évêques d’Allemagne utilise explicitement le vocabulaire et l’idéologie LGBTQI+ (etc.) : la « classification binaire » des sexes, qu’il est urgent de dépasser, le « sentiment » d’être associé à un « genre qui ne convient pas »…

Ce qui ne convient plus du tout, c'est le salaire mirobolant qui est versé à des gens qui se disent évêques catholiques et qui ne ne sont que des serpillères de la pensée unique.

Commentaires

  • Et ces évêques n'ont pas entendu parler des chromosomes XX et XY?

  • La très riche* Conférence épiscopale allemande est donc en réalité et à de très rares exceptions : La Conférence épiscopale protestante allemande. Une conférence schismatique, blasphématoire et contraire à la Foi.

    Belle preuve que mammon est un poison, destructeur.

    * En Allemagne la ressource financière de l'Eglise est directement perçue par l'impôt de chaque allemand, qui se défini de telle ou telle religion...... Il est vrais que nous ne sommes pas au pays de l'abo minable voltaire et consort et que le boche a toujours su faire l'économie d'une révolution !!!

  • Pauvre PAPE, LE SAINT PÈRE BENOIT XVI;
    L'Alemagne touche le fond, prions pour la conversion des pécheurs. SEIGNEUR JÉSUS,quel souffrance à VOTRE DIVIN CŒUR, ayez pitiez de ceux qui sont loin de vous, quel horreur, prions tout simplement. Maguy

  • La Conférence des évêques d'Allemagne ne remet pas seulement en cause l'anthropologie chrétienne mais révise tout simplement la Bible (Génèse 1:" Il créa l'homme et la femme"... "soyez féconds" ...) Ca c'est progressiste! Qui dit mieux?

  • Franchement là... "ça craint vraiment" !
    N'est-il pas de le responsabilité du Pape de recadrer tout ça ou de virer si nécessaire ???

  • COQUILLE : Vous vouliez écrire "En 2011, la Cour fédérale avait rejeté ..." pas en 201.

  • Merci. En fait c'est en 2016.

Écrire un commentaire

Optionnel