Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Un don de Dieu

« Quand on considère l’homosexualité, on ne peut pas dire que c’est une option. Si ce n’est pas un choix, si ce n’est pas une maladie, dans la perspective de la foi ce peut être seulement un don. Un don de Dieu. C’est donné par Dieu. Mais peut-être nos préjugés ne saisissent-ils pas le don de Dieu. »

Mgr Antônio Carlos Cruz Santos, évêque de Caicó, Brésil (nommé par François), dans son homélie du dimanche 30 juillet.

Commentaires

  • « Parce qu’ils ont semé le vent, ils moissonneront la tempête. « (Osée, 8, Bible Crampon)
    http://www.medias-presse.info/allemagne-homosexualite-et-protestantisme-vident-les-eglises/78801/

  • Mais quelle horreur ! un don de Dieu ?
    Où a-t-il pris cette conviction ? ni dans l'Église, ni dans la Bible. Alors ?
    Là on est vraiment chez les hérétiques et si François pense pareil, alors le qualificatif s'adresse également à lui.

  • Je n'approuve pas la reductio Ad Hitlerum, mais sincèrement ce prélat qui capitule devant le pêché du monde me fait penser à ces jésuites qui acceptaient le duel ou à ces prêtres qui acceptaient le nazisme...

    Il y a toujours eu face aux prélats corrompus des saints qui se dressent avec force contre le pêché !

    Ils vont certainement se lever !

  • Car l'église de Bergolio sera LGBT compatible ou ne sera pas !
    Des faits précis détaillés sur
    http://www.medias-presse.info/bergoglio-nous-mene-t-il-a-leglise-gay/78731/

  • "Mentez, mentez, il en restera toujours quelque chose." Ce n'est pas du Voltaire ?
    N'empêche, on peut trouver un (des) prélat (s) pour appliquer sa recette.

  • Un peu plus de confusion ... Le pasteur est le guide du troupeau , il n'a d'autre raison d'être que de le guider à bon port dans le brouillard qui masque le ravin.
    Et s'il a des doutes ce n'est pas le moment de prendre des vessies pour des lanternes. mieux vaut qu'il s'en tienne aux repères certains.

  • J'ai plusieurs amis homo, sympathiques et intelligents.
    Sauf que... nous en sommes au 4ème qui meurt du sida ( ayant abandonné la trithérapie), plus encore un qui s'est suicidé : il est difficile de vieillir dans la communauté homo. Il doit bien y avoir des raisons pour çà. On peut avoir une sincère affection pour certains et de la compassion pour d'autres. Mais sans dire que cette déviance les rend heureux à la longue.
    Toute vie est un don de Dieu mais pas un diabète qui tue lentement par exemple. Mgr Antônio Carlos Cruz Santos, évêque de Caicó, Brésil parle de ce qu'il ne connaît pas, en idéologue...comme l'autre...

Écrire un commentaire

Optionnel