Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Benoît XVI : l’Eglise coule

Le message envoyé par Benoît XVI pour les obsèques du cardinal Meisner (l'un des cardinaux des Dubia) n’est pas passé inaperçu :

… au cours de cette dernière période de sa vie, il a appris à lâcher prise et à vivre toujours plus dans la certitude profonde que le Seigneur n'abandonne pas son Eglise, même lorsque parfois le navire a tant pris l'eau qu'il est sur le point de chavirer.

Les papolâtres tentent de se raccrocher au « parfois » pour affirmer que Benoît XVI ne parle pas de la situation présente. C’est idiot. Le contexte montre que le « parfois » sert seulement à atténuer la violence du propos et veut dire en fait « maintenant », de même que dans d’autres circonstances (pour les dérives post-Vatican II) ce diplomatique « parfois » ratzingérien veut dire « souvent », voire « très souvent »…

Les grandes figures italiennes du progressisme et du rupturisme Alberto Melloni et Massimo Faggioli ne s’y sont pas trompées, évidemment, et ont encaissé le coup. Le premier a twitté : « Il existe un proto-Ratzinger, un deutero-Ratzinger, et à présent aussi un pseudo-Ratzinger qui fait allusion de façon négative au pape régnant. » Et le second : « Ce serait bien de savoir qui a écrit le message de Benoît XVI aux funérailles du cardinal Meisner. »

On constate aussi que le blog ultra-bergoglien Il Sismografo, rendant compte du message de Benoît XVI, censure cette phrase.

On ne peut que rapprocher le propos de Benoît XVI de celui qu’il a tenu devant les nouveaux cardinaux le 28 juin : « Le Seigneur est victorieux à la fin. »

Le pape rend toujours hommage à un cardinal qui vient de mourir, même quand il est inconnu. Mais pour le cardinal Meisner, silence radio de la part de François...

Voir Benoît et moi, le blog de Jeanne Smits, Sandro Magister.

Commentaires

  • Bonjour,

    Quand Benoit XVI a renoncé à sa charge, n'avait-il pas dit qu'il deviendrait silencieux et ne ferait plus parler de lui ?

  • Vous devez confondre avec Sarko ou Obama...

  • Cher Daou, il y a bien eu un message de François, très impersonnel, lu par le nonce apostolique en Allemagne : https://www.erzbistum-koeln.de/erzbistum/alterzbischof_meisner/reaktionen/#
    Amitiés
    Jeanne

  • En cherchant, on trouve en effet ce télégramme sur le Bolletino.

    http://press.vatican.va/content/salastampa/it/bollettino/pubblico/2017/07/05/0472/01057.html

    Mais il n'y en a eu aucune mention sur le portail News.va, contrairement à l'habitude. (Cela m'a frappé parce que souvent je découvre des cardinaux morts dont je n'avais jamais vu le nom... Or celui-ci était autrement plus important...)

  • Benoît XVI avait effectivement dit cela mais la gravité des circonstances est patente.

  • A priori, les interventions de Benoit XVI n'ont pas d'effets particuliers.

  • Je suis d'accord, Benoît XVI parle de notre temps, avec délicatesse, mais en parle notamment. Il ne parle pas de lui mais de l'Église et sa parole est précieuse.

  • Le Saint Père Benoît XVI a peut-être renoncé .... à parler mais certainement pas à écrire....

  • Mgr Lefebvre le qualifiait de serpent…
    N'a t il pas écrit le nouveau catéchisme?
    A quoi, à qui servent ses interventions? A faire croire qu'il y aurait un bon pasteur à Rome?
    L'acte de Foi que nous récitons, dit :" Seigneur je crois fermement toutes les vérités que Vous nous avez révélées et que Vous nous enseignez par Votre Eglise, car Vous ne pouvez ni Vous tromper, ni nous tromper".
    Cette Eglise nous trompe depuis 50 ans. Avant elle ne nous trompait pas, puisque c'est sur elle que nous nous reposons. Donc ce n'est pas l'Eglise de notre Seigneur.
    L'Eglise ne peut enseigner erreur et vérité.
    Si il y avait eu des Nostra Aetate et autres Amoris Laetitia depuis 2000 ans, sur quoi nous reposerions nous?
    C'est simple.
    L'Eglise est éclipsée, comme l'avait dit la Sainte Vierge.
    Tout le reste est blabla

Écrire un commentaire

Optionnel