Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Caricatural

Sans titre.jpeg

« Ce vendredi matin un individu a pénétré dans l'hôpital de jour de Flavigny en criant "Allah akbar". Il a été interpellé vers midi trente à Nancy et placé en garde-à-vue pour apologie du terrorisme. »

Parce que c’est donc faire l’apologie du terrorisme que de dire Allah akbar. Intéressant.

Et naturellement on a très vite compris que c’était un déséquilibré.

C’est une confirmation du propos de Brigitte Barèges, maire de Montauban : « Il a proféré les insultes habituelles Allah Akbar etc. », donc c’est un déséquilibré.

En revanche le gamin qui a tiré au lycée de Grasse n’est pas un déséquilibré, puisqu’il n’a pas dit Allah akbar. Peut-être « fragile », mais pas déséquilibré. Alors que, manifestement, il n’est pas très équilibré…

Enregistrer

Commentaires

  • Ce jeune n'est pas très malin. Il aurait dû crier Allah Akbar pour qu'on le laisse en paix. Il n'y a pas d'entrave à l'expression de ce cri du coeur. Je ne sais pas si c'est une information ou une opinion mais, en tout cas, c'est permis.

  • pour nos francs-maçons du Grand Orient, il est bien évident que crier que Dieu est grand, que ce soit en arabe ou dans une autre langue, est un signe évident de déséquilibre

Écrire un commentaire

Optionnel