Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Et vlan pour Valls

Le tribunal administratif de Nantes a suspendu l’arrêté préfectoral d’interdiction du spectacle de Dieudonné à Nantes.

Ce n’est pas vraiment une surprise.

Mais ce qui est remarquable est que le tribunal reprend la jurisprudence Benjamin que Valls avait cru malin d’exhumer pour justifier son minable diktat.

Le tribunal souligne en effet que le spectacle de Dieudonné n’est que la reprise en province d’un spectacle donné depuis des mois à Paris et qui n’a jamais donné lieu à des troubles à l’ordre public. Et s’il y a étrangement risque de troubles publics à Nantes, le préfet doit avoir les moyens de les contenir… « Le risque de troubles publics causés par cette manifestation pour lesquels il n'est pas établi que le préfet ne disposait pas des moyens nécessaires au maintien de l'ordre public ne pouvait fonder une mesure aussi radicale que l'interdiction de ce spectacle ».

Manuel Valls a aussitôt fait appel devant le Conseil d’Etat…

Addendum.

Le Conseil d'Etat, avec une rapidité inédite, ventre à terre devant le gouvernement, valide l'arrêté préfectoral d'interdiction, alors que l'équipe technique de Dieudonné est déjà à l'intérieur du Zenith de Nantes...

Addendum 2.

La décision a été prise par un seul magistrat du Conseil d'Etat, Bernard Stirn, dont la notice sur wikipedia commence ainsi: "Arrière-petit-neveu d'Alfred Dreyfus....", et qui est le frère de l'ancien ministre Olivier Stirn, membre du comité directeur de l'association France-Israël - tous deux étant (à ce qu'on dit) membres de la Grande Loge nationale française.

Lien permanent Catégories : Gouvernement, Justice 4 commentaires

Commentaires

  • On a entendu parler de référé du conseil d'Etat, ce qui est étrange. Une telle rapidité d'exécution est encore plus étrange. Y aura-t-il une nouvelle délibération du conseil d'Etat ou une seule suffit elle si d'autres tribunaux administratifs annulent les spectacles ? La cour européenne des droits de l'homme peut-elle intervenir et si oui à quelle échéance ? Ce n'est pas que je sois un admirateur de Dieudonné dont le geste fétiche a été récemment repris par des islamistes devant la ville de Poitiers mais bon la gauche liberticide est une figure du Mal particulièrement répugnante...

  • Déjà la LDH à vue le danger, il est évident que les conseils de Dieudonné vont aller devant la CEDH et gagner, valls le minus aura droit à sa victoire pour le moment mais ce ne sera qu'un feu de paille obtenu grâce à la communauté du CRIF et du juge Stirn. Bon pour notre part nous compterons les points entre ces gens aussi infréquentables les uns que les autres. Seule la Liberté n'y gagne pas, mais à la LMPT on le savait déjà ! ce gouvernement est une dictature.

  • Il est bien évident au contraire que Dieudonné va perdre,sera ruiné avec des conséquences calamiteuses pour lui et sa famille et qu'il ne pourra même pas se réfugier au Cameroun où sa vie serait menacée. En France,il échappera quand même à la guillotine mais il deviendra un proscrit et un mendiant,vous verrez.

  • La question est de savoir qui, véritablement, met la démocratie en danger...

Écrire un commentaire

Optionnel