06 janvier 2014

Contre les Franciscains de l’Immaculée, c’est « l’Inquisition progressiste » du Vatican

Le journaliste italien Antonio Socci, nous dit le blog Rorate Caeli, est « loin d’être un traditionaliste et a toujours été positif dans ses propos sur François ». Cependant il écrit : « Au Vatican il y a une nouvelle inquisition menée par des catholiques progressistes. Ils persécutent les Franciscains de l’Immaculée avec grande ténacité parce qu’ils ont la foi et beaucoup de vocations. Le pire est que cette destruction est perpétrée au nom de François. Mais est-il possible que le pape de la gentillesse approuve ces méthodes et cette persécution ? »

Le texte italien d’Antonio Socci est ici. Dans sa traduction anglaise il est sur Rorate Caeli.

Un élément de réponse est donné dans cette photo que je reproduis à nouveau. A gauche, le commissaire inquisiteur qui détruit les Franciscains de l’Immaculée. A droite, le pape qui n’en sait rien…

1156639801.jpg

Commentaires

à voir aussi ceci :
http://rorate-caeli.blogspot.com/2014/01/in-visit-to-roman-basilica-pope-tells.html
... Le pape a dit aux franciscains de l'Immaculée d'obéir au P. Volpi, en ce début d'année...

Écrit par : Olivier | 06 janvier 2014

Répondre à ce commentaire

Dramatique! Le retour aux années 70 se confirme chaque jour. Les modernistes ont de quoi jubiler! Pape Benoît XVI, ne laissez pas votre successeur démolir ce que vous vous êtes efforcé de construire. Les communautés religieuses soucieuses de fidélité doctrinale et liturgique encouragées par vous sont en danger et les humbles croyants aussi!
Jean-Pierre Snyers (jpsnyers.blogspot.com)

Écrit par : Snyers | 06 janvier 2014

Répondre à ce commentaire

Benoit XVI n'est plus pape depuis son abdication, il n'est plus qu'un évêque émérite parmi d'autres

Écrit par : théofrède | 07 janvier 2014

Furbo, selon Ultralingua (de lexilogos) signifie "rusé, malin, roublard, roué".

Il est vrai que s'il n'avaient pas été avisés miraculeusement, les rois-mages seraient sans doute tombés dans le piège tendu par Hérode, le tyran. Pourtant, il s'agissait de personnages expérimentés, intelligents et instruits, mais il est normal de faire confiance.

C'est la parabole de l'économe infidèle qui nous invite à être réfléchi, prévoyant, prudent.

Écrit par : Denis Merlin | 06 janvier 2014

Répondre à ce commentaire

Toute l'Italie est au courant de cette persécution acharnée, et le Pape serait le seul à n'en rien savoir?
Les Franciscains de l'Immaculée sont un précédent très dangereux pour tous les progressistes de la planète. De Paul VI ils passent à St Pie V. Horreur, les nazis, les rétrogrades, les traîtres, ils faut les exterminer.
Bien que la peinture date du XIXe siècle je trouve que Volpi a un petit air de Cauchon
http://passiongenealogie.hautetfort.com/tag/jeanne+d'arc

Écrit par : Dauphin | 06 janvier 2014

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.