18 juillet 2013

C’est parti !

Pour le défilé des ministres de la République laïque (qui ne reconnaît aucun culte) aux « repas de rupture de jeûne du ramadan ».

A commencer par le ministre de l’Intérieur, bien sûr, puisqu’il se croit ministre des Cultes que la République ne reconnaît pas.

A tout seigneur tout honneur : hier soir, Manuel Valls rompait le jeûne du ramadan à la Grande Mosquée de Paris, avec le recteur Dalil Boubakeur, par magie islamo-républicaine de nouveau président du CFCM.

Manuel Valls a toujours l’air de faire la gueule, pour tenter de montrer qu’il est sérieux et qu’il ne prend pas sa mission à la légère (et qu’il est tellement sérieux et pénétré de sa responsabilité républicaine qu’il mérite beaucoup mieux que la place Beauvau…). Exception : à la Grande Mosquée de Paris, Manuel Valls arbore un grand sourire. Pour une fois qu’on est entre amis…

Ce soir, Manuel Valls rompra le jeûne du ramadan à la Grande Mosquée de Lyon, à l’invitation du recteur Kamel Kabtane…

Comme l’avait dit le cardinal Lustiger lors de la création du CFCM, l’islam est bien devenu la religion officielle de la République (qui ne reconnaît aucun culte).

 

Commentaires

Si ce n'était que cela ! Mais le cardinal Lustiger faisait observer que l'islam était la seule religion d'État en France pour des raisons plus profondes encore et naturellement totalement passées sous silence par les médias et les corps constitués.

Écrit par : Denis Merlin | 18 juillet 2013

Répondre à ce commentaire

J'ai écrit sur mon blog des raisons sérieuses et profondes que le cardinal Lustiger avait de faire cette déclaration : institution du CFCM par monsieur Sarkozy.

La seule religion d'État en France est l'islam. On pourrait faire remonter ce fait à la décision de construire la mosquée de Paris (années 20 du XXème siècle) par la Chambre de droite "bleue horizon" ; mais la mesure fut votée à l'unanimité, donc par la gauche aussi.

Écrit par : Denis Merlin | 18 juillet 2013

Répondre à ce commentaire

Il faut bien soigner ces musulmans qui votent à gauche,pour le juif Valls tous les bénitiers n'ont pas la même valeur.

Écrit par : Snoopy | 18 juillet 2013

Répondre à ce commentaire

A ma connaissance Manuel Valls n'est pas juif (il l'est... par sa femme).

D'autre part, l'expression "le juif Valls" a une connotation que je n'admets pas sur mon blog.

Écrit par : Yves Daoudal | 18 juillet 2013

Est-ce que la religion d'état est l'islam ou la franc-maçonnerie?Cest bien sûr la seconde;l'islam n'est utilisé que pour dynamiter la nation,la famille,la foi;l'islam est une contre-société qui attend son heure et qui elle-aussi se sert de la république franc-maçonne pour accroître son influence.

Écrit par : amédée | 18 juillet 2013

Répondre à ce commentaire

bien vu, je pense exactement comme vous, Amédée.

Écrit par : Thècle | 18 juillet 2013

Peu importe les cultes officiels, le culte non-officiel de la République, c'est l'argent. Tant qu'elle en a assez pour payer ses fonctionnaires, elle n'a rien à craindre.
Ce que j'apprécie à titre personnel chez les musulmans, c'est qu'ils ne gobent pas la démocratie, ou rarement, contrairement au cardinal Lustiger.

Écrit par : Lapinos | 18 juillet 2013

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire