13 juillet 2013

Maintenant on dit : « des badauds indisciplinés »

La désinformation de la dictature Hollande, ce n’est pas seulement pour les militants pro-vie et pro-famille. On vient de la voir à grande échelle pour nier l’ignoble équipée des « jeunes » (quiconque connaît Brétigny et ses environs comprend le sens précis de ce mot) hier après l’accident (?) ferroviaire.

Voici en résumé ce qui a été compilé par F.Desouche :

Gilles Klein, journaliste (tweet) :

« Secours à Brétigny se sont fait caillasser par des jeunes. Les CRS ont dû intervenir. »

Europe 1 :

Nathalie Michel, du syndicat de police Alliance, raconte la scène au micro d’Europe 1 : A 17 heures 30, alors que nos collègues interviennent, ils voient un groupe de jeunes qui approchent et qui semblent porter secours aux victimes. Très rapidement, ils se rendent compte que ces individus sont présents pour dépouiller les victimes et notamment les premiers cadavres. Les policiers décident alors de les chasser, mais les jeunes n’entendent pas se laisser faire. Ils ripostent aux forces de l’ordre en leur jetant des pierres, ainsi qu’aux pompiers en cours d’intervention. Pour s’en débarrasser, les secours sont contraints de demander des renforts.

Hugo Clément, journaliste (tweet) : « Précision : des policiers me confirment vols et incidents en off. Aucune annonce officielle. »

Réponse de Jérôme Decrock, membre du bureau du PS : « Si c’est du off, vous ne seriez pas censé le garder pour vous ? »

Le Monde :

Tout de suite après l’accident, selon des témoins, une trentaine de jeunes venus des environs ont tenté de voler des effets des victimes, sacs, portables ou autres. Ils ont également caillassé les pompiers qui intervenaient. Puis ils ont été évacués hors du périmètre par les CRS. Les échauffourées se sont poursuivies encore quelques temps, avant de s’apaiser.

Jérôme Guedj, président socialiste du conseil général de l’Essonne :

« Des badauds indisciplinés n’ont pas respecté le périmètre de sécurité mis en place par la police, notamment pour la drop zone des hélicos. » Les "badauds indisciplinés" deviennent toutefois ensuite des "crétins inhumains".

Le ministre des Transports, Frédéric Cuvillier, ce matin sur i-Télé :

Le ministre des Transports a seulement fait état d’« actes isolés », d’« une personne interpellée », d’« une tentative de vol de portable » au préjudice d’un secouriste, de « pompiers qui, par petits groupes, ont été accueillis de façon un peu rude ». Mais de « véritables actes commis en bande, non », a dit Frédéric Cuvillier sur I Télé, qui a ajouté qu’« à sa connaissance », il n’y avait pas eu de « victimes dépouillées ».

Commentaires

Je me trompe peut être, mais ses tweets sont décomposés en 7 parties, et il parle d'une part de "badauds indisciplinés", d'autre part de "crétins inhumains".

A voir ici : https://twitter.com/JeromeGuedj

Écrit par : Laurent | 13 juillet 2013

Répondre à ce commentaire

Merci. J'en étais resté à la citation de F.Desouche. En effet les "badauds indisciplinés" c'est le 3. Mais en 4 on découvre que ces curieux "badauds" provoquent des échauffourées, et qu'ils sont immédiatement suivis en 5 des "crétins inhumains". Mais ces crétins inhumains n'ont pas pu agir après les badauds repoussés. Ils font donc partie des "badauds"...

Écrit par : Yves Daoudal | 13 juillet 2013

Au fait, combien d'arrestations ? Et combien de comparution immédiate ?

Écrit par : Denis Merlin | 13 juillet 2013

Répondre à ce commentaire

Les victimes étant mortes ou grièvement blessées n'ont pu porter plainte. IL n'est pas certain que leurs proches le feront du fait qu'on sait rarement ce que son épouse, son père ou qui que ce soit a dans son sac à main ou ses poches.

Pour rester dans le soft, le bus incendié pendant le défilé l'a été par un pétard. C'est juste un petit accident.

Par contre les Veilleurs sont bien pires que des badauds indiciplinés et à plusieurs mètres les uns des autres constituent de dangereuses bandes.

Écrit par : Jean | 14 juillet 2013

Répondre à ce commentaire

pourquoi ces "jeunes" étaient-ils prés de la gare quand le train a déraillé ?
il y a eu déjà des attaques de trains, au moins à Paris et à Marseille
et si c'étaient ces "jeunes" qui avaient saboté l'aiguillage pour être surs d'avoir quelque chose à piller ?
cela expliquerait les mensonges des autorités de tout niveau sur cet épisode de l'affaire

Écrit par : theofrede | 15 juillet 2013

Répondre à ce commentaire

C'est la pire des hypothèses, mais, hélas, la plus cohérente.

Écrit par : gandon | 16 juillet 2013

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.