03 juin 2013

Le nouvel attentat contre la famille

Le gouvernement qui vient de détruire le mariage n’a pas osé, pour le moment, détruire les allocations familiales. Il se venge en abaissant le quotient familial.

Analyse trouvée sur le site du Parisien, et qui dit tout :

« Compte tenu de la complexité du calcul du quotient familial, pratiquement aucun ménage n'est en mesure de connaître l'impact de la mesure sur sa feuille d'impôt. En moyenne, cela revient à augmenter l'impôt sur le revenu de 68 euros par mois pour les familles concernées, soit environ un million de ménages. »

Commentaires

Qu'importe,autrefois,il n'y avait pas d'allocations;que les familles catholiques aient beaucoup d'enfants sans s'occuper d'argent,Dieu les aidera et les récompensera.

Écrit par : amédée | 03 juin 2013

Répondre à ce commentaire

Tout ce système n'est qu'une "pyramide de PONZI". IL faut arrêter les... frais ! C'est le cas de le dire. Bravo au commentaire qui me rappelle la parabole sur les petits oiseaux...

Écrit par : MARTIN DESMARETZ de MAILLEBOIS | 04 juin 2013

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire