Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Pologne : vers un référendum

Jusqu’ici, le Premier ministre polonais Donald Tusk refusait l’idée d’un référendum sur l’adoption de l’euro, au motif que l’on ne peut pas demander au peuple de se prononcer sur ce qui est obligatoire. De fait, le traité européen oblige tout pays qui répond aux critères à adopter l’euro. Le problème est que le gouvernement n’a pas la majorité des deux tiers qui lui permette de modifier la Constitution (celle-ci stipulant que la monnaie nationale est le zloty). Il lui faut les voix du PiS, lequel réclame un référendum…

Hier, Donald Tusk a fini par accepter l’idée d’un référendum en échange de la promesse du PiS qu’il vote la modification de la Constitution…

Lequel référendum serait donc tout autant contre la modification de la Constitution que contre l’euro…

Quoi qu’il en soit il ne se passera sans doute rien avant les élections de 2015.

Lien permanent Catégories : Europe 2 commentaires

Commentaires

  • Les Polonais vont répondre non et ensuite la Pologne entrera dans la zone euro par un biais quelconque.

  • et si ons'écroulait en 2014? a moins d'être mentalement malade, l'euro est àéviter à tous prix. il suffit de regarder comment on nous siphonne. et ce n'est que le début. admenttons que la Russieachète la banque Chypriote en faillite pour avoir un point d'appui financier dans cette zone. parce queles dettes grecques et chypriotes, en réalité etaitent facilement abosrbable avec les perspectives de ressources gazières et pétrolières. Il y a forcément une autre raison pour que les décisions prises le soient.

Écrire un commentaire

Optionnel