Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Mariton trahison

Hervé Mariton est un député UMP connu pour sa défense de la famille. Selon les médias il est « le chef de file des députés UMP qui mènent la guérilla parlementaire » contre le projet de loi de destruction du mariage.

Et voilà qu’aujourd’hui il a fait adopter par l’Assemblée – à l’unanimité - un de ses amendements. Un amendement qui corrige un article laissant penser que la loi pouvait s’appliquer différemment dans les territoires d’outre-mer : si cet amendement n’avait pas été adopté, la loi aurait été inconstitutionnelle.

C’est pourquoi Hervé Mariton a été salué par le président socialiste de la commission des lois, et par Christiane Taubira, et par de grands sourires sur les bancs socialistes.

Et Hervé Mariton est tout content de lui. Il a même déclaré qu’ainsi « la loi est cohérente avec l’organisation de nos institutions ».

Sic.

Alors que s’il n’avait rien fait la loi aurait été rejetée par le Conseil constitutionnel…

Lien permanent Catégories : Culture de mort, Famille, Politique française 12 commentaires

Commentaires

  • Maritonton n'en a pas, c'est pour ça qu'on l'appelle Maritante...

  • On fait beaucoup de gorges chaudes, à l'approche du délai qui a toujours été annoncé comme étant imparti à la fin de la discussion sur ce texte, qui n'a pas fini sa navette parlementaire, sur l'idée que des députés UMP pourraient trahir. Mais on peut aussi supposer que Mariton a ici agi en républicain, qui ne veut pas attenter au principe constitutionnel d'indivisibilité de la république . Quoi qu'il en soit, Mariton me sembleloin d'être le chef de fil de la résistance contre ce texte. Il est peut-être celui qui recherche le plus de trophées médiatiques de sa position à la fois mesurée et combattive. Philippe Gosselin, dont le bruit a couru qu'il pourrait déserter, n'en continuera pas moins à diriger son association "Maires pour l'enfance". Mais surtout, Marc le fur me semble s'être révélé dans cette bataille. Honnête, souriant, et, plus que moi, traditionnel, ayant hier soir cette très belle phrase: "Nous sommes bornés, d'un côté par la loi naturelle, et de l'autre par la volonté populaire." Même pour quelqu'un comme moi, qui croit peu en la loi naturelle, cette citation, il faudrait l'encadrer.

  • Nous aurions apprécié que vous résumiez cet amendement. En effet nous n'avons rien pour juger en profondeur de la pertinence de l'action ou pas... de Mariton que vous accusez de trahison.

  • L'amendement en lui-même n'a aucun intérêt et vous pouvez le trouver vous-même facilement sur le site de l'Assemblée. La question n'est pas là. C'est simplement que si Mariton n'avait pas fait voter cet amendement la loi aurait été rejetée par le Conseil constitutionnel. Et que tout est bon pour rejeter cette loi.

  • C'est très intéressant ça, il faudrait qu'il s'explique. Sinon cela veut bien dire que cette pseudo-opposition est une farce théâtrale pour manipuler le peuple.

  • C'est que pour Mariton les "principes républicains" sont plus importants que les données fondamentales de la loi naturelle. Quand on sait que Mariton est l'un des moins mauvais, on se rend compte du désastre. Il suit la doctrine explicitée par son ancien chef Chirac : "Non à une loi morale qui primerait la loi civile". (Rappelons que c'était contre l'encyclique Evangelium vitae de Jean-Paul II.)

  • Pour moi ,qui ait une petite experience du monde politique ,je ne suis pas trop surpris de la trahison de ce "représentant du peuple"ces gens n'ont que le souci de leurs propres interets et ceux de leur milieu ;il faudra bien un jour leur faire payer leurs saloperies

  • Je suis stupéfait de la violence des commentateurs. Je rappelle que M. Daoudal reconnaît lui-même qu'Hervé Mariton faisait partie des meilleurs dans cette histoire. Donc un peu de reconnaissance puis de réflexion devant cet apparent paradoxe seraient les bienvenues. 1°) Sommes-nous sûrs que la loi allait être reconnue inconstitutionnelle par le Conseil constitutionnel ? Je remarque que les mêmes qui crient d'habitude à la dictature se font beaucoup d'illusions sur ce point. Une loi ou un règlement complémentaire et le tour aurait pu être joué. 2°) Il est bon qu'un amendement ait été accepté, car cela prouve aux yeux des Français que l'opposition n'a pas été stérile - argument que le PS a utilisé. CONCLUSION : si j'étais Mariton, après m'être exténué pendant 15 jours alors que le profit électoral n'était pas évident et au risque d'être désormais fiché par les médias, je me dirais que j'ai été bien stupide et que la prochaine fois, je me tournerais vers la partie molle de l'UMP, beaucoup plus facile à satisfaire et beaucoup moins ingrate.

  • Cf. ici l'excellente mise au point de Mme Régnier, épouse de M. Mariton : http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2013/02/herv%C3%A9-mariton-doit-sexpliquer.html Comme dit le proverbe : "Que Dieu me garde de mes amis ; mes ennemis, je m'en charge !"

  • JACK vous omettez sciemment ou vous êtes un grand naïf : et l'interview de MARITON dans TETU pour un mariage homo sans le nom, l'Union Civile de Mme BARJOT et de l'UMP ? Et son silence il y a 3 ou 4 semaines en Commission des lois, quand Mme TAUBIRA a présenté sa fameuse circulaire 15 jours avant le début du débat sur sa loi ? Vidéo de l'Assemblée Nationale le prouvant disponible sur le net et publiée par le Huffington Post mais pas par le SALON BEIGE : beaucoup de blogs catholiques ont tellement peur que sans l'UMP leur combat n'aboutisse pas...... Alors que c'est précisément parce que les catholiques votent en bataillons serrés aux deuxièmes tours de toutes les élections ''contre la gauche'', et au printemps 2012, contr ele mariage gay, qu'ils ont eu l'avortement, le PACS, le divorce à la carte, maintenant la mariage gay façon Taubira ou façon Mariton UMP Union Civile, et une anti politique familiale, jamais réformés, jamais atténués, jamais supprimés, jamais abolis. Sans oublier le vote UMP-PS réunis pour une constitution européenne rejetée par leurs électeurs en référendum, et qui permet à l'Europe de nous imposer quand elle veut mariage gay, avortement aux pays qui l'ont refusé,PMA et GPA, et .....mariage gay bien sûr. M. MARITON a bien voté pour la constitution européenne au Parlement, à Versailles ? Otez nous d'un doute ..... Ainsi votre indignation a qq chose d'assez ridicule dans son outrance controuvée par les faits. Cela fait 50 ans qu'en France la droite trahit la morale naturelle et ses électeurs qui lui sont favorables, tout en rejetant toute alliance sur sa droite au nom de la démocratie...

Écrire un commentaire

Optionnel