16 janvier 2013

Chine : un séminaire contraint de fermer

Les évêques des huit diocèses « officiels » du Shanxi ont dû prendre la décision de fermer, au moins provisoirement, le grand séminaire de la région, au lendemain d’une réunion, le 6 janvier, où le Bureau des affaires religieuses a exigé la réintégration du P. Anthony Chang Tongxi comme recteur du séminaire.

En 2010, les évêques avaient choisi le P. Anthony Chang Tongxi  pour remplacer le recteur qui devenait évêque. Mais il apparut rapidement qu’il n’était pas à la hauteur, et qu’il se montrait trop proche des autorités communistes. L’année suivante, Mgr John Huo Cheng, l’évêque « officiel » du diocèse de Fenyang, président du conseil d’administration du séminaire, démettait de ses fonctions le P. Chang. Depuis lors c’était un bras de fer entre les évêques et le pouvoir. Il semble que la volonté des autorités communistes soit de fermer les séminaires des provinces pour ne garder que ceux de Pékin. On remarque qu’au grand séminaire de Seshan (qui est celui de Shangaï), où a été interné Mgr Ma Daqin depuis son coup d’éclat, les cours ont été suspendus sine die. Il y a quatre ans, deux autres séminaires avaient été fermés. Il n’en reste plus que six en activité en dehors des deux de Pékin.

Davantage d’explications sur Eglises d’Asie.

 

13:45 Publié dans Eglise | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : chine

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.