Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Ce sont vraiment des malades

Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des femmes, étudie une réforme du congé parental qui consistera à obliger le père et la mère de s'arrêter au minimum chacun trois mois pour bénéficier de la prestation. Au nom de la parité. «Ceux qui ne jouent pas le jeu de l'égalité seront pénalisés. Nous l'assumons», précise-t-on au ministère.

La réforme sera intégrée au projet de loi sur les droits des femmes qui sera débattu à l'Assemblée au printemps.

Lien permanent Catégories : Famille, Gouvernement 3 commentaires

Commentaires

  • C'est très bien. Les pères pourront enfin allaiter leurs enfants. Quid des artisans et petits commerçants ?

  • Faudra aussi prévoir d'arrêter les opérations militaires car il y a aussi des papas dans les armées...mettre les navires à quai (c'est vrai que tant à la pêche qu'au commerce il n'y a plus beaucoup de Français qui naviguent encore), et les paysans feront semblant de ne pas travailler et emmèneront leur poupon faire les foins avec le couffin, c'est vrai que les femmes aux champs firent cela pendant des millénaires (et puis du coup pour les vendeurs de lait en poudre et de biberons électriques photovoltaïques cela gonflera leurs chiffres d'affaires....) Il faut bien que les députés fassent mumuse à l'assemblée et se croient utiles (et le gouvernement aussi) puisqu'ils ne maîtrisent plus rien. Ils foncent dans le mur toujours plus vite. Et pendant que les médias s'agitent sur tout cela, l'on ne parle pas d'autres choses.

  • Moi, ce qui m'intéresse c'est qu'elle déclare "assumer"... DONC, tous les coûts engendrés par ses décisions arbitraires seront à lui présenter personnellement sur factures de tous les "visés" ! Cela va lui coûter cher à la donzelle !

Écrire un commentaire

Optionnel