Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Saint Ubald

Sinibaldo_ibi,_gonfalone_di_sant'ubaldo_e_della_madonna_della_misericordia,_1503,_01.JPG

Le « gonfalon » de saint Ubald à Gubbio. Signé en bas à gauche Sinibaldo de Pérouse, daté en bas à droite 1503.

Dans sa main gauche il tient un livre avec l’antienne : « Sacerdos et Pontifex, et virtutum opifex, pastor bone in populo, ora pro nobis Dominum. » Ô prêtre et pontife, qui accomplit toutes vertus, bon pasteur pour ton peuple, prie le Seigneur pour nous.

190GubbioSUbaldo.jpg

Le corps desséché de saint Ubald, dans la basilique de Gubbio qui porte son nom. Des photos en gros plan ici, avec un article selon lequel la conservation de son corps aurait été facilitée par une terrible maladie de peau dont il souffrit les deux dernières années de sa vie.

Comment saint Ubald (1129-1160), né à Gubbio, chanoine de Gubbio, évêque de Gubbio, mort à Gubbio, est devenu saint Thiébaut de Thann, en Alsace.

La « fête des cierges » à Gubbio, qui a son pendant dans les trois « sapins » de Thann.

• Pour tout savoir sur la question : ici.

Écrire un commentaire

Optionnel