Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Au Kentucky

Capture d’écran 2022-04-20 à 11.54.25.png

Le gouverneur du Kentucky Andy Beshear avait opposé son veto à un train de nouvelles lois votées par les députés de l’Etat. Parmi lesquelles l’interdiction de l’avortement après 15 semaines, l’interdiction d’envoyer les pilules abortives par la poste, l’obligation pour une mineure d’avoir le consentement écrit d’un parent, l’interdiction pour les hommes de participer aux compétitions féminines, etc.

Le 14 avril, les députés du Kentucky ont voté de nouveau toutes ces lois, qui sont entrées immédiatement en vigueur.

Les militants pro-vie ont constaté que les deux seuls avortoirs du Kentucky ont « suspendu » leurs activités depuis le 14 avril…

Commentaires

  • Andy Beshear, démocrate LGBT-compatible et fanatique de l'état d'urgence pandémique. Bravo aux députés du Kentucky de lui tenir tête. Il en faut des efforts pour limiter la nuisance des avortueurs.

  • Et oui. Et avec ça une belle gueule (un peu James Stewart dans Monsieur Smith au Sénat), une épouse canon et deux charmants bambins. On lui donnerait le Bon Dieu sans confession.

  • Un futur présidentiable ?
    https://www.gannett-cdn.com/presto/2019/12/11/PLOU/a5bc2fc8-c569-4747-9282-2ed05aa0e5b0-Inauguration_09.jpg?width=680&height=510&fit=bounds&auto=webp

Écrire un commentaire

Optionnel