Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Cons-sommateurs

Les magasins Casino lancent un « code couleur » pour que les consommateurs sachent quel fruit ou légume est de saison.

Les gens sont-ils donc à ce point déconnectés de la nature qu’ils ne sachent pas qu’il n’y a pas de fraises en décembre, de tomates en janvier, de raisin en avril, de poireaux en mai, de pommes en juin ?

Peuple de zombis triple vaccinés ?

Mais il s'agit plutôt d'un coup de com' pour faire croire que Casino est écolo, sur le dos de consommateurs pris pour des imbéciles.

Commentaires

  • Cher Yves,
    Que des personnes ayant toujours été en ville et ayant toujours eu à disposition de tout toute l'année ignorent quels sont les produits de saison, c'est assez compréhensible. Cette initiative va permettre de se réaligner un minimum sur les saisons, et c'est positif

  • Voilà, peuple de citadins gâtés de consommables. Rien de plus, mais déjà trop, parce que ces mêmes personnes hors sol déplorent trop souvent les effets des causes qu'ils chérissent : "écocide" vs société de consommation, par exemple.

  • Si! il y a tous ces produits venant par avion de l'hémisphère sud.
    C'est bon pour les multinationales des transports et les centrales d'achat. Toute cette écologie bidon se met à plat ventre devant les financiers.
    Les con-sommateurs sont moins à blâmer que ceux qui les ont abrutis et réduits à l'état animal.

  • Pour savoir si les fraises de janvier et les cèpes du mois de mai sont de saison, faudra avoir une "appli" sur votre portable avec un code QR. Et avec Macron, pour acheter les fraises, faudra le laisser-passer vaccinal et climatique avec le téléphone portable (J'en ai toujours pas...) et le code QR ad hoc.

  • " avec le téléphone portable (J'en ai toujours pas...) Bravo! Moi non plus et malgré la persécution hystérique des banques et autres administrations pour vous obliger à en avoir, on vit très bien sans. Et sans les nuisances et la mentalité "zappeur" et assisté que ces engins induisent. Nous avons encore quelques neurones intacts, autant qu'ils le restent. Pour nos dictateurs "pas de portable= mal pensant= anti-vax=complotiste", bref , à abattre d'urgence.

  • A propos des cèpes du mois de mai, il y a un film du trouble pédomane Claude Miller ou quelques préados en socquettes (dont la petite Gainsbourg, 12 ou 13 ans, sa copine de l'époque...) reviennent des champignons avec un panier rempli de cèpes, de girolles... et de morilles...
    Des cueillettes comme ça, on en voudrait souvent...

Écrire un commentaire

Optionnel