Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Vigile de la Nativité

Capture d’écran 2021-12-20 à 14.43.21.png

Revelábitur glória Dómini : et vidébit omnis caro salutáre Dei nostri.

Se révélera la gloire du Seigneur, et toute chair verra le salut de notre Dieu.

L’antienne de communion de la Vigile de Noël commence en confidence, en une broderie autour du fa, qui est la dominante du 2e mode et non du premier. Mais sur salutare, le mot principal, l’attente de Noël, il y a une éclatante, et unique, montée fa-la-do, majestueuse par sa préparation et sa résolution.

On remarquera que cette deuxième moitié de l’antienne est exactement la deuxième moitié de l’antienne de communion du jour de Noël. Mais ici il n’y a plus de confidence préalable : on est d’emblée dans la joie du salut qui s’est fait chair, et la première moitié contient déjà une montée parallèle, sur « fines terrae », qui part de plus bas et redescend plus bas que celle de « salutare » : toutes les extrémités de la terre ont vu le salut.

Capture d’écran 2021-12-20 à 14.43.36.png

podcast

Vidérunt omnes fines terræ salutáre Dei nostri.

Les extrémités de la terre ont vu le Sauveur envoyé par notre Dieu.

Commentaires

  • Je vous souhaite un joyeux Noël.
    Votre blog, avec ses photos d'art sacré, sa musique céleste, est une lumière dans l'obscurité.

  • Joyeux Noël à Daoudal et aux contributeurs du blog.

Écrire un commentaire

Optionnel