Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Les acharnés

La proposition de loi LREM allongeant le délai de l’avortement de 12 à 14 semaines a de nouveau été votée hier par les députés. Enfin, par 79 députés contre 36. Comme c’est l’habitude depuis longtemps désormais. Je suppose que la majorité et l’opposition se mettent d’accord sur le nombre de députés qui seront présents, puisque sinon il suffit de faire venir moins de 50 autres élus (sur 577, faut-il le rappeler) pour inverser le vote.

La proposition de loi va donc de nouveau retourner au Sénat.

Lundi, le professeur Israël Nisan, qui n’a rien d’un militant pro-vie, avait dit : « J’appelle les politiques à venir assister à une IVG tardive, ils ne tiendront pas deux minutes ! »

Commentaires

  • « J’appelle les politiques à venir assister à une IVG tardive, ils ne tiendront pas deux minutes ! »
    Le petit d'homme est passé de huit à dix centimètres. C'est en train de devenir une boucherie ! Mais c'était déjà un crime, Monsieur Nizan, du moment que l'ovule avait accueilli un spermatozoïde.
    Voyez à quel degré de conceptualisation, à quelle capacité à raisonner logiquement, est parvenu un "savant" au XXIe siècle ! Et ces pithécanthropes, avec leur "savoir", prétendent reléguer saint Thomas d'Aquin aux oubliettes. Dieu leur a envoyé une puissance d'égarement.
    Un scientifique qui n'est pas philosophe est un mauvais scientifique, Monsieur Nizan.

  • Heu...Saint Thomas d Aquin n était-il pas tolérant pour l avortement dans les quarante premiers jours ?

  • J'ai déjà répondu là-dessus à propos de l'Immaculée Conception. Saint Thomas d'Aquin ne savait pas trop à quel moment fixer l'animation du fœtus pour la raison qu'à son époque on ignorait tout de la conception. On croyait volontiers que les spermatozoïdes étaient des homoncules qui trouvaient dans le sein maternel un lieu propice à leur développement.
    Je vous serai reconnaissant de nous donner une citation ou au moins une source précise lorsque vous affirmez que saint Thomas d'Aquin aurait été "tolérant" pour l'avortement. C'est là une affirmation dont je doute fort.

  • St Thomas n'a jamais été "tolérant" pour l'avortement. Il tenait pour l'opinion d'Aristote sur les différents stades de développement végétal, animal et humain et considérait l'animation au 3e mois (come les musulmans actuels et les talmudistes). Mais l'avortement pour lui était un péché gravissime qui fauchait le développement d'un être humain. Il n'a plus à revenir là-dessus, l'animation se fait à la fusion ovule-spermatozoïde, comme la science le prouve, point-barre. Ces stupides objections sont très en vogue chez certains milieux qui voudraient utiliser les contraceptifs abortifs. Les avorteurs ont mis le délai à 3 mois, très astucieusement pour embobiner les naïfs.
    @Roger: 40 jours, vous confondez avec le délai d'impureté d'une Juive ayant accouché: 40 jours pour un garçon, 80 jours pour une fille.

  • Dauphin a bien répondu.
    Le décret de Gratien accordait une réduction de la pénitence en cas d avortement sous 40 jours .


    Sur le fond je pense qu'il vaut mieux éviter de se référer à Saint Thomas quand on parle de l avortement...

  • Oui, Dauphin vous a bien répondu.
    Quant à moi, je me réfère à qui je veux. Nos brillants avorteurs, injecteurs et autres philosophes comiques de l'acabit d'un Raphaël Enthoven, sans parler de la bouche d'égout sur pattes Laurent Alexandre (pour qui la reductio ad Hitlerum est encore un trop grand honneur), que croyez-vous qu'ils pensent de la scolastique ?
    Et vous-même, Roger, vous êtes sans doute convaincu que, oui, quand même, la pensée a fait des progrès depuis le Moyen Âge ? Ne répondez pas, laissez-moi deviner...

  • @ Roger 17h 51 Je serais très curieux de savoir comment ils s'y prenaient pour calculer les 40 jours après la conception, sachant que nos champions de médecins modernes peuvent se tromper de plusieurs jours. Les femmes de l'époque n'étaient pas idiotes et le savaient à peu près, mais 39, 41 jours? A notre époque, quelle réduction de pénitence pour un avortement par stérilet à 5 jours ou par pilule anti-nidation à 3 jours?

  • Je ne sais absolument pas comment les 40 jours étaient calculés.

    On peut imaginer qu il s'agissait d un cycle féminin sans règles et avec une marge d'erreur ?

Écrire un commentaire

Optionnel