Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Saint Evariste

Du double témoignage de saint Irénée et du Catalogue libérien, Evariste fut le successeur de saint Clément sur le trône de saint Pierre. Entre 99 et 108 selon les dernières supputations. Il mourut martyr sous Trajan. On lui prête la décision d’avoir divisé Rome en paroisses, mais selon les historiens modernes cela ne fut réalisé que plus tard.

Evariste est un nom grec, evarestos, qui veut dire plaisant, agréable, et même très plaisant et très agréable puisque arestos (c’est le nom, Aristus, qu’il a dans le Catalogue libérien) veut déjà dire plaisant, agréable, notion que renforce le préfixe ev-.

On trouve le mot evarestos dans le livre de la Sagesse au chapitre 4 : « Celui qui est agréable à Dieu est aimé de lui ; et, s'il vivait au milieu des impies, il en a été retiré. Il a été enlevé, de peur que leur malice ne pervertît son intelligence, ou que la ruse ne trompât son âme. »

On le trouve aussi (au pluriel) dans la seconde épître de saint Paul aux Corinthiens, au chapitre 5 : « Soit que nous demeurions dans ce corps, soit que nous en sortions, nous nous efforçons de lui être agréables (au Seigneur), car il nous faut tous comparaître devant le tribunal du Christ. »

A noter aussi Romains 12,2 : « Ne vous conformez pas au siècle présent, mais soyez transformés par le renouvellement de l’entendement (grec noos, latin sensus) afin que vous discerniez quelle est la volonté de Dieu : ce qui est bon (grec agathos, latin bona) et agréable (grec evareston, latin beneplacens) et parfait (grec teleion, latin perfecta). Ce que l’on peut mettre en rapport avec l’autre verset du livre de la Sagesse qui comporte également le mot evarestos pour désigner non pas quelqu’un mais son action : « Fais-la descendre (la sagesse) des cieux, qui sont ton sanctuaire ; envoie-la du trône de ta gloire, afin qu'elle soit avec moi, qu'elle travaille avec moi, et que je sache ce qui t'est agréable. »

Écrire un commentaire

Optionnel