Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La nouvelle Pietà

FBJu4jXWUCIQLwW.jpg

Ceci est exposé dans une basilique romaine, à deux pas du Vatican, la basilique Sainte-Marie de Montesanto.

Ceci s’appelle officiellement « Pietà », en référence évidente à Michel-Ange, et l’artiste, Jacopo Cardillo, dit Jago, 34 ans, se prend effectivement pour le nouveau Michel-Ange.

Inutile de souligner à quel point la statue est blasphématoire, et à quel point il est blasphématoire de l’appeler « Pietà ».

Or elle fait partie d’un projet intitulé « Une porte vers l’infini – l’Homme et l’Absolu dans l’art », dans le cycle « Art et Liturgie » (sic) que promeut le recteur de la basilique, « Mgr » Walter Insero. Lequel précise : « L'œuvre est placée dans la chapelle du Crucifix où la scène de la Croix lui donne de la profondeur et illumine le mystère. »

Commentaires

  • Le Seigneur est bien patient devant toutes ces offenses mais le jugement viendra.

  • Gacher du plâtre je savais ,
    gâcher du marbre c'est illuminant ?

  • Tiens , dans ce cas là l art figuratif est toléré !!!

  • L'artiste aurait peut-être dû l'appeler Sida et l'on peut se réjouir et sans doute s'étonner qu'il n'ait pas eu le goût ou l'idée de s'inspirer, pour ses deux tarlouzes, de la Pietà Rondanini, une de ces œuvres audacieuses et inachevées qui font de Michel-Ange le parturient de la modernité.
    Au sujet de cette Pietà Rondanini, Sollers écrit quelque part que c'est le Christ qui porte la Sainte Vierge. J'espère que cette remarque d'une profondeur quasi théologique lui vaudra un prompt et salutaire repentir pour toutes ses coupables errances libertines et blasphématoires et pour son insouciance morale et ses compromis dégueulasses avec l'idéologie mondialiste.

  • Pour créer vous avez besoin d'outils. Pour casser n'importe quoi fait l'affaire. C'est le principe de l'entropie, découverte en 1865 par Rudolf Clausius, un grand savant prussien qui ressemblait beaucoup au docteur Zaïus de La Planète des singes.

  • Et le bonhomme qui porte, c'est sensé être qui? Un pape?

  • On dirait un peu l'artiste en vieux. Et la "victime" a l'air d'une fille. Je suis un peu niais, dans ce domaine. Je peux comprendre qu'un type aime se faire enc..., mais le contraire m'échappe. Si l'on aime les types qui ressemblent à des filles, pourquoi préférer la copie à l'original ?

  • Une enquête sur les pratiques des hommes mariés et pères de familles qui fréquentent le bois de Boulogne nous en dirait long sur le sujet, mais je ne voudrais pas polluer cet honorable site par des considérations ignobles.

Écrire un commentaire

Optionnel