Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Nos nations d’Afrique

La municipalité d’Amiens a décidé d’interdire la troisième édition de la « Coupe d’Afrique des Nations des quartiers » cette année, parce que la première fois il y avait eu 8.000 € de dégats, et la deuxième fois 60.000 € (poteaux de but détruits, pelouse incendiée...)

J’avais vu qu’en juillet dernier la finale de la « Coupe d’Afrique des Nations » du quartier de la Goutte d’Or à Paris s’était soldée par une victoire du Mali sur la Côte d’Ivoire.

J’avoue que je ne comprends pas comment on peut dire à la fois que tous les immigrés sont aussi français que les autres, et vibrer à des matches de football où ces Français sont Maliens ou Ivoiriens…

Commentaires

  • Il n'y a pas moins tribal qu'un Français : "A mes peuples", disait le roi ; et un Huron, plus rarement un Iroquois, était français du moment qu'il devenait catholique. La concurrence des racismes à la con, on ne peut rien faire de moins français. Une des raisons pour lesquelles la France est devenue un pays invivable.
    C'est pas Zemmour qui va arranger ça !

  • Sur ce plan, cette ordure de Clémenceau était beaucoup plus français que Jules Ferry. C'est peut-être pour ça qu'il a plus d'avenues et moins de collèges.

  • je ne vous suis pas très bien : ma mere est française, mon pere allemand ; dois-je nécessairement choisir mon allégeance, a fortiori si je ne vis ni en France ni en Allemagne ?

    Même chose sur les prénoms, si les haserds de la vie font que je suis issu d'une double culture (certes également judéo-chrétienne), faut-il me conformer absolument à l'injonction zemmourienne de choisir un prénom FRANCAIS pour ma progéniture si mon épouse de culture européenne aussi a en tête des prénoms moins français ?

  • Vous hésitez entre Adolf et Adolphe ?

  • A force de faire venir en France des Africains blancs ou noirs, la France sera un pays d'Afrique de plus. C'est la population qui fait un pays, plus que tout le reste.

  • A Ambroise.
    La question des prénoms ne se pose pas entre pays européens.
    Zemmour a en tête les prénoms musulmans. Je crois qu'il a tort de parler de ça. Jamais les musulmans n'accepteront de donner des prénoms chrétiens à leurs enfants. Il va perdre des voix à cause de cette proposition.

  • je ne crois pas : il reproche à Sarkozy d'appeler sa fille Julia ou Giulia (je ne sais plus l'orthographe en l'espèce). Ce que je trouve pour le coup absurde. Proscrire Abdoul ou Muhammad, ok, mais les prénoms européens, franchement fuat pas pousser.

  • Lui-même se fait appeler Moshe à la synagogue. Quand est-ce qu'il ment ? Est-ce à la synagogue ou lorsqu'il se fait appeler Eric ?

  • Pour les Soros, Schwab, Macron et consorts, faut que ça se passe le plus mal possible. Donc défense de soigner ! Il vont foutre des "vaccinodromes" dans les collèges et les lycées, paraît-il. J'ai dit à mes élèves de faire ce qu'ils voulaient avec leur masque, attendu que les moins de dix-huit ans morts "avec le covid" se comptent sur les doigts d'une main depuis vingt mois. Morts "avec le covid", c'est-à-dire avec un test positif, même si morts d'autre chose !
    Les seules personnes qui meurent "avec le covid" sont aujourd'hui les vaccinés. Quand ça va flamber, vont-ils réussir à mettre cela sur le dos des non-vaccinés, pour lesquels les camps sont déjà prêts dans des pays comme l'Australie ? That is the question. Mais les gens sont tellement cons qu'il faut s'attendre à tout.
    A mon avis, le plan A va capoter et ils vont passer au plan B : le Gross virus informatique imputé à une tempête solaire ou à des terroristes hackers monstrueux. Les navires ne pourront plus communiquer, le ravitaillement sera interrompu. C'est le scénario apocalyptique. Mais justement, c'est ce qu'annonce noir sur papier bible l'Apocalypse...

Écrire un commentaire

Optionnel