Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Saint Lin

Aujourd’hui dans le calendrier traditionnel c’est la fête de saint Lin, premier successeur de Pierre, et la commémoraison de sainte Thècle.

Les démolisseurs de la liturgie ont enlevé saint Lin, mais n’ont pas osé le supprimer du martyrologe. Ils n’ont pas eu la même pudeur pour sainte Thècle, qui selon eux n’a jamais existé, alors que la liturgie byzantine l’appelle « Protomartyre et Egale-aux-Apôtres », et que son tombeau à Maaloula est appelé le « mausolée sacré ».

Dans le calendrier byzantin, la fête de sainte Thècle est le 24 septembre, demain. Car aujourd’hui c’est la fête de la conception de saint Jean-Baptiste. Une fête qui figurait… au 24 septembre dans les martyrologes latins. On n’a guère d’écho que ce fût une fête ou même une mémoire liturgique, mais l’inscription au martyrologe est bien attestée par Usuard (un moine de Saint-Germain des Prés au IXe siècle), dont le martyrologe fut en usage pendant tout le moyen âge. Il fut imprimé pour la première fois en 1475. La conception de saint Jean Baptiste figure encore dans l’édition de 1578. Cinq ans après, Grégoire XIII publiait le martyrologe qui complétait la liste des livres de la liturgie romaine selon le concile de Trente. Dans ce martyrologe la conception de saint Jean Baptiste avait disparu, mais était apparue la Conception de la Sainte Vierge…

*

Le couvent Sainte-Thècle, édifié autour du tombeau de la martyre à Maaloula (photo SOS Chrétiens d'Orient):

sos-chretiens-orient-syrie-monastere-sainte-thecle-maaloula.jpg

• Sur saint Lin, voir le texte de saint Irénée.

Commentaires

  • "Lin, Clet, Clément, Sixte Corneille et Cyprien, Laurent, Chrysogone, Jean et Paul, Côme et Damien..."
    Il y a aussi Agathe, Lucie et Perpétue...

    De mémoire, après l'avoir lu tant de fois dans le Canon de la messe, sur la page en Français pendant le grand silence de la consécration

Écrire un commentaire

Optionnel