Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

(Vigile des saints Simon et Jude)

Cette vigile, comme toutes celles des apôtres, a été supprimée en 1955. Je continue à la célébrer comme je l’ai toujours fait, puisqu’elle se trouve dans mon bréviaire. L’introït est celui de la première messe pour plusieurs martyrs, « Intret in conspectu tuo, Domine ». C’est cette messe qui fut chantée le 27 octobre 2018, en la basilique Saint-Pierre de Rome, lors du pèlerinage Summorum Pontificum. Je ne sais si c’est un clin d’œil à la vigile supprimée. En tout cas voici cet introït dans la version d’Aurelio Porfiri comme l’est toute la messe.

Intret in conspéctu tuo, Dómine, gémitus compeditórum : redde vicínis nostris séptuplum in sinu eórum : víndica sánguinem Sanctórum tuórum, qui effúsus est.
Deus, venérunt gentes in hereditátem tuam : polluérunt templum sanctum tuum : posuérunt Jerúsalem in pomórum custódiam.

Que le gémissement des captifs pénètre jusqu’à vous, Seigneur ; et pour ceux qui nous entourent faites retomber dans leur sein au septuple l’outrage qu’ils ont fait tomber sur vous ; vengez le sang de vos Saints, qui a été répandu.
Ô Dieu, les nations sont venues dans votre héritage, elles ont souillé votre saint temple, elles ont fait de Jérusalem une cabane à garder les fruits.

Écrire un commentaire

Optionnel