Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Exaltation de la Sainte Croix

Dans la liturgie byzantine, à la fête de l’« Exaltation universelle de la vénérable et vivifiante Croix », comme au 3e dimanche de Carême qui est le dimanche de l’adoration de la Croix, le Trisagion est remplacé par le tropaire d’adoration de la Croix, chanté de la même façon (trois fois, puis doxologie, puis reprise de la seconde partie, puis reprise générale après l'appel du prêtre à chanter fort) - j'ajoute une transcription phonétique approximative du grec :

Τὸν Σταυρόν σου προσκυνοῦμεν Δέσποτα, καὶ τὴν ἁγίαν σου Ἀνάστασιν δοξάζομεν.

(Tone Stavrone sou proskynoumène, Despota, kai tineayian sou Anastasine doxazomène.)

Nous adorons ta croix, Maître, nous glorifions ta sainte résurrection. (3 fois)

Δόξα Πατρὶ καὶ Υἱῷ καὶ Ἁγίῳ Πνεύματι, καὶ νῦν καὶ ἀεὶ καὶ εἰς τοὺς αἰῶνας τῶν αἰώνων. Ἀμὴν.

(Doxa Patri kai Yio kai Ayio Pnèvmati, kai nyne kai aï kai is tous aionas tone aionone, amine.)

Gloire au Père et au Fils et au Saint Esprit, maintenant et toujours et dans les siècles des siècles, amen.

καὶ τὴν ἁγίαν σου Ἀνάστασιν δοξάζομεν.

(kai tine ayian sou Anastasine doxazomène.)

Δύναμις.

(Dynamis !)

Plus fort !

Τὸν Σταυρόν σου προσκυνοῦμεν Δέσποτα, καὶ τὴν ἁγίαν σου Ἀνάστασιν δοξάζομεν.

(Tone Stavrone sou proskynoumène, Despota, kai ayian sou Anastasine doxazomène.)

Voici ce « Trisagion » particulier chanté à Mezzojuso (Sicile), 17 mai dernier, qui était dans cette paroisse de l’Eglise italo-albanaise la grande fête du Très Saint Crucifix. La mélodie est celle qui est la plus courante dans les paroisses byzantines de Sicile. Mais on remarquera que lorsque le prêtre reprend « καὶ τὴν ἁγίαν », à 1’53”, il utilise une autre mélodie, spécifique de Piana degli Albanesi.

Le prêtre est le curé de la paroisse Saint Nicolas de Mezzojuso. Il s'appelle Caruso (Papàs Gjergji Caruso) et il chante admirablement. Voir par exemple ce chant du Vendredi Saint.

*

Dans la liturgie byzantine, à la fin des matines du 14 septembre a lieu l'adoration de la croix avec le chant de 500 Kyrie eleison, avec à chaque centaine la bénédiction d'un des quatre points cardinaux. En voici un aperçu à Palazzo Adriano (Sicile) l'an dernier:

Commentaires

  • Splendide! Cela doit faire enrager nos fanatiques de liturgie désacralisée.
    Les fidèles ont trouvé une astuce pour dire les 500 kyrie en un temps assez court: on entend "Kyrieson"
    A noter une curiosité, l'église luthérienne ukrainienne utilise une variante de la liturgie byzantine. Mais tant qu'ils ne reviendront pas à la foi en la Présence Réelle, cela reste une coquille vide, du folklore...Comme Taizé, du cinéma monastique protestant.

  • je me pose toujours des questions sur la croyance en la présence réelle chez les Luthériens
    il est évident que les Calvinistes et leur succursale anglicane n'y croient pas
    les Luthériens disent y croire, mais sous la forme de la consubstantion et non de la transubstantion comme les catholiques
    que doit-on en penser ?
    de même, que doit-on penser de la validité des ordres des églises luthériennes scandinaves (et non des autres) chez lesquelles il n'y a pas eu rupture de la succession apostolique, semble-t-il ?
    la papauté s'est prononcée trés clairement sur la nullité des ordres anglicans, a-t-elle fait le même travail pour les églises luthériennes scandinaves ?

  • je me pose toujours des questions sur la croyance en la présence réelle chez les Luthériens
    il est évident que les Calvinistes et leur succursale anglicane n'y croient pas
    les Luthériens disent y croire, mais sous la forme de la consubstantion et non de la transubstantion comme les catholiques
    que doit-on en penser ?
    de même, que doit-on penser de la validité des ordres des églises luthériennes scandinaves (et seulement des scandinaves) chez lesquelles il n'y a pas eu rupture de la succession apostolique, semblerait-t-il ?
    la papauté s'est prononcée trés clairement sur la nullité des ordres anglicans, a-t-elle fait le même travail pour les églises luthériennes scandinaves ?

  • Non. C'est Kyriéléison. Kyrié en deux syllabes, et léison en deux syllabes (4 syllabes au lieu de 7). On peut voir dans la liturgie byzantine des élisions même si les deux voyelles ne sont pas les mêmes. Il y a cela aussi d'ailleurs dans certaines hymnes de la liturgie latine.

  • Dans le thème de la sainte croix et de la fête de ND des 7 douleurs demain, voilà quelque chose qui devrait vous plaire, M. Daoudal... https://twitter.com/PontAcadLife/status/1304834244309643264

  • Ce qui préoccupe certains croyants, c'est cette croix qui devrait être vue du ciel et qui serait cet Avertissement prophétisé, les dissuadant d'accepter la marque comme décrite dans l'Apocalypse ! Serait-ce cette nouvelle étoile prévue dans le ciel en 2022 dans la constellation du Cygne (aussi surnommée la Croix du Nord), conséquence de la rencontre puis fusion de deux étoiles, entamées il y a presque 1800 ans ?
    https://effondrements.wordpress.com/2012/05/20/lincroyable-phenomene-pedro-regis-au-bresil-1ere-partie/comment-page-1/#comment-102826

    Les vaccins nanotechnologiques permettent effectivement d'envoyer mais aussi de recevoir des informations ! Le danger est cette zombification possible de l'être humain grâce à un système très serré d'ondes comme par exemple avec la 5G !

  • @Belga
    Avec la pédale Paglia à la tête de l'Académie pontificale ex-pour le vie, on doit s'attendre à tout. L'abomination de la désolation dans les lieux saints.

Écrire un commentaire

Optionnel