Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Ministre foldingo

Elisabeth Borne :

« Je n'ai pas de doute qu'il faudra maintenir le port du masque obligatoire dans les transports en commun (...) tant qu'on n'a pas un traitement ou un vaccin. »

Commentaires

  • Cela me semble plutôt logique, et ce type de mesures pris dès février aurait probablement pu éviter des milliers de morts, et permettre une limitation de la durée de confinement, ou même d'éviter le confinement.

  • Ah? Parce qu'il n'existait pas de traitement en février, mars, avril et mai? Le traitement existait et "on" n'a pas voulu l'appliquer, ou "on" l'a appliqué trop tard. Elle vit sur quelle planète, cette ministre? Celle de nos gouvernants et journalistes?
    Par contre le Rivotril en intraveineuse, ça on l'a bien appliqué dans les EHPAD et en milieu hospitalier. On pouvait y avoir "droit" si on avait plus de 70 ans. C'est un privilège "Macron" et les victimes étaient comptabilisées "covid-19, tant qu'à faire! Tous les scandales ne sont pas encore sortis. Et comme vous l'avez appris sur ce blog, entre autres, les usines à liquider les enfants dans le ventre de leur mère ont tourné à plein régime pendant le confinement: ACTIVITé de PREMIèRE NéCESSITé. C'est quand même un peu plus grave que les morts "attribués" au coronavirus. Et Simon, vous devez être ravi d'apprendre que la surmortalité due à la grippe saisonnière cet hiver est de ZERO. Effet de la covid-19: elle supprime la surmortalité due aux virus de la grippe dans les pays latins. Je vais publier dans le Lancet cette extraordinaire découverte!

  • Je dois dire que je suis très déçu par votre manque de respect de la vie et du bon sens.
    Vous dénoncez à juste titre les plans de Bill Gates ou de Macron, mais cela ne doit pas mener à inverser simplement leurs discours.
    La lecture des scientifiques qui cherchent vraiment (au lieu de se livrer à des prophéties scientistes et intéressées) indique l'importance des masques.
    "S’il devait s’avérer que les fosses nasales sont effectivement le site initial de l’infection par le SARS-CoV-2 à partir duquel le virus se propage dans les poumons, cela renforcerait un peu plus encore l’importance du port du masque qui empêche les gouttelettes contaminantes de pénétrer dans les fosses nasales" https://www.lemonde.fr/blog/realitesbiomedicales/2020/05/28/les-cellules-nasales-actrices-majeures-de-linfection-initiale-par-le-coronavirus-sars-cov-2/
    et sur les contaminations en milieu fermé.
    https://www.lemonde.fr/blog/realitesbiomedicales/2020/05/25/covid-19-quand-un-medecin-en-contamine-onze-autres-lors-dune-reunion-scientifique/
    ainsi que ceci sur les restaurants, où la proximité joue un grand rôle.
    https://www.lemonde.fr/blog/realitesbiomedicales/2020/04/20/covid-19-contamination-en-chaine-dans-un-restaurant-chinois-climatise/

  • Mme Borne, qui porte bien ou mal son nom selon le point de vue, affirme qu'il faudra garder le masque dans les transports en commun tant qu'on n'aura pas de traitement ou de vaccin. Si dans 20 ans on n'a toujours pas trouvé de traitement ou de vaccin contre une maladie disparue depuis 20 ans, il faudra quand même porter le masque. C'est évidemment absurde et foldingo, ou alors la raison a pour de bon déserté les cerveaux, y compris le vôtre, ce qui me stupéfie, je dois le dire.

    NB. C'est seulement la version "light" de ce qu'avait affirmé le foldingo planétaire Trudeau : le confinement durera tant qu'on n'aura pas un vaccin.

  • dans la rue c'est inutile: https://www.europe1.fr/societe/faut-il-rouvrir-les-parcs-il-y-a-plus-de-risques-en-appartement-qua-lexterieur-3970091

  • Edmond n'a pas encore compris (et Mme Borne ne fait que suivre les "ordres" des dictateurs qui l'ont nommée pour mentir sur ce point) qu'il existe un traitement depuis le début et qu'il n'y a pas besoin d'un vaccin qui sera inefficace comme les vaccins contre les virus de la grippe A ou B. Et que la France a fait le contraire de ce qu'il fallait faire et continue à s'obstiner en mesures ineptes. Maintenant que la "pandémie" disparaît, il est totalement inutile de tester en PCR tous les braves gens, en particulier tous les allergiques aux pollens et poussières qui présentent des symptômes semblables aux états grippaux. Ce qui entretient l'hystérie collective. C'est au début qu'il fallait tester (comme l'a fait Raoult à Marseille avec un succès certain) et les fous du ministère ont refusé de faire les tests et refusé l'aide des labos vétérinaires qui étaient équipés. Et refusé un traitement qui marche. Et ordonné l'euthanasie ou l'assassinat programmé des plus de 70 ans.
    Edmond, quand una âne n'a pas soif, il est inutile de lui offrir à boire.

  • A propos de foldingos, je ne sais pas si vous avez écouté la prestation des dictateurs sur la suite du déconfinement. Edouard Philippe a recommencé son "lapsus" sur le circus qu'il a interrompu à temps. Donc le circus va reviruler, nous sommes prévenus.
    Ils se foutent de nous.
    La Kabbale contre Raoult fait long feu, même des adversaires anglo-saxons de Raoult ont critiqué violemment l'article de "The Lancet", faux et usage de faux.

Écrire un commentaire

Optionnel