Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Anglais foldingo

Adrian Hill, directeur de l’Institut Jenner qui dirige la recherche sur le vaccin contre le covid-19, et qui est très inquiet :

« Si l’épidémie disparaît, nous ne pourrons pas le tester… Nous sommes dans la situation paradoxale d’espérer que le virus persistera un peu plus longtemps. »

Commentaires

  • Entre A chump at Oxford et Rosemary's baby (blague pour cinéphiles).

  • Bonjour cher Daoudal. Je pensais bien que quelques "complotistes" souhaitaient maintenir le Covid-19 en activité, coûte que coûte !

    Comme je ne connais pas le moyen de vous joindre, je vous envoie un petit traît d'esprit: vous savez qu'Anne Soupa revendique la fonction actuellement détenue par Mgr Barbarin. Comme l'archevêque de Lyon est aussi Primat des Gaules, Mme Soupa pourrait devenir la première Primate de la gaule !

  • qui est cette dame Soupa ?

  • Et bien il suffit d'inoculer le virus au Dr Hill et à ses collaborateurs autant de fois qu'il le faudra et on testera le vaccin sur eux. Et on ne les soignera pas avec le protocole Raoult.

  • Dauphin ne suit pas l'actualité, et en particulier les déclarations de notre glorieux gouvernement; ainsi, il aurait entendu notre Premier Ministre (dont je ne comprends pas trés bien pourquoi sa popularité augmenterait) déclarer qu'il n'y a actuellement aucun traitement contre le coronavirus
    où a-t-il été chercher qu'il existerait un protocole Raoult ?

  • @théo. Votre humour au 33 e degré est torride!

  • je n" vois pas ce que mon "humour" peut avoir de torride : notre gouvernement, notre presse, et même maintenant la presse internationale proclament que le professeur Raoult n'a rien découvert du tout et met ses malades en danger; d'autres éminents professeurs le confirment régulièrement et l'accusent de maintenir artificiellement en vie des gens que la Médecine proclame comme devant mourir
    ce doit être trés désagréable de rester en vie malgré l'avis de la médecine officielle; Molière avait trés bien décrit la situation

Écrire un commentaire

Optionnel