Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Propagande

Screenshot_2020-05-22 EURACTIV fr – Actualités débats européens dans votre langue.png

C’est ce que déclare le directeur de l’Agence européenne des médicaments, Guido Rasi. Il en appelle déjà à une action de la Commission européenne sur le sujet, alors qu’il n’y aura pas de vaccin à court terme. Mais quand il y en aura un, si vous ne vous faites pas vacciner vous serez un salaud. (Pour l’heure Guido Rasi n’envisage pas cependant une vaccination obligatoire. Impossible dans plusieurs pays de l’UE ?)

Commentaires

  • "Impossible dans plusieurs pays de l’UE ?" Avec le succès de la panique provoquée par nos gouvernements, il n'y aura aucune difficulté à convaincre les moutons à se faire vacciner en masse.
    Les vaccins sont obligatoires de façon scandaleuse dans les pays latins, parce que les populations sont moins moins stupidement disciplinées que dans les pays anglo-saxons ou nordiques. La liberté de vaccination est un droit inaliénable que les gouvernements terroristes piétinent depuis des décennies. Si les vaccins étaient si efficaces, les vaccinés ne devraient rien craindre des non-vaccinés. Or on présente ces derniers comme des assassins mettant en danger la santé d'autrui, alors que ce sont des gens responsables et lucides qui ne veulent pas l'injection de poisons directement dans leur système circulatoire lymphatique ou sanguin.
    Les confinés-heureux actuels seront aussi les vaccinés-heureux futurs prompts à dénoncer leur voisin non vacciné. La dictature sanitaire roule toute seule.

  • Vous avez parfaitement raison, Dauphin, et ce qu'on nous prépare en réalité derrière tout cela a de quoi nous faire dresser les cheveux sur la tête.
    Et, au fait : il était bon, votre béret basque ;D ? Vous voyez, j'avais raison, hélas...

  • D'après une voisine qui a la télé; C'est un matraquage constant pour la vaccination.
    Pour elle, voici ce qu'il s'est passé il y a deux ans.
    Le matin a 11h elle se fait vacciner contre la grippe et le soir même, elle fait un AVC...
    A l'hôpital, un médecin intègre a tout de suite fait le lien.

  • le matraquage ne concerne pas que la vaccination
    il consiste également à ridiculiser le professeur Raoult
    si on retrouve un jour un gouvernement honnête, beaucoup de journalistes auront aussi des comptes à rendre

  • Oui, la campagne médiatique de la horde déchaînée par l'article ordurier du "Lancet" devrait ouvrir les yeux des "confinés-heureux" futurs "vaccinés-heureux". Ces mêmes médias se gardent bien de rappeler ce papier du même Lancet de 2003:
    https://www.thelancet.com/journals/laninf/article/PIIS1473-3099(03)00806-5/fulltext
    Où l'hydrochloriquine est portée aux nues: efficace contre les virus à SRAS, modérateur de la réponse immunitaire, peu toxique. Et tous les vrais virologues connaissent son efficacité.

  • "La Russie répandra ses erreurs à travers le monde", ça voulait dire : "Le fléau qui s'est abattu sur la Russie s'abattra sur le reste du monde." Maintenant, on y a droit.
    D'ailleurs, on connaît le truc : "Pour l'instant, on n'envisage pas de vaccination obligatoire", cela devient trois semaines après : "Il faudra sûrement envisager une vaccination obligatoire".
    Et si l'on attend encore quelques mois (après reconfinement suite à nouvelle attaque du pseudo-virus ?), ce sera : "Vaccination obligatoire sous peine de"... Et là, tout est envisageable : amendes rédhibitoires, interdictions de voyager, perte d'emploi. C'est à quoi ils doivent réfléchir pendant la période "pour l'instant, on n'envisage pas de vaccination obligatoire"...
    Bill Gates, Attali et l'OMS de cette ordure de docteur Tedros ne risquent pas de nous vacciner contre un virus pour lequel on a fait passer toutes les grippes et infections pulmonaires depuis le mois de février : outre les histoires de gros sous, ils vont nous pucer et nous empoisonner. Ils doivent déjà l'avoir, leur "vaccin".

  • Heureusement que vous êtes là, vous Stavrolus, Dauphin et Yves Daoudal, je me sens moins seule ! Je suis effarée de voir à quel point les gens -même les cathos tradis dont je pensais qu'ils étaient imperméables aux matraquages des médias (preuve qu'ils regardent beaucoup trop la télé ou ses équivalents)- marchent à fond dans ce monstrueux montage sans se rendre compte qu'ils sont en train de se faire définitivement voler leur liberté.
    C'est terrifiant de se faire traiter de complotiste (!) quand on leur demande d'ouvrir les yeux !
    Je ne pensais pas vivre assez longtemps pour voir ça...
    Faut rebaptiser ce covid-19 "covid-1984", au moins comme ça, les choses seront plus claires (l'idée n'est pas de moi, dommage !).

  • Yp je ressens comme vous le même besoin de ne pas être seule
    En fait nous ne sommes pas seuls mais minoritaires. Dans ma paroisse j'ai rencontré des personnes qui pensaient comme moi mais très peu. Si vous en rencontrez, il faut vous unir pour ne pas être seule. On va bien voir ce qu'ils vont nous faire lorsque la messe va recommencer, masques certes, communion obligatoire dans la main , vraisemblablement mais ils risquent d'en perdre parmi les plus fervents.

  • Chère YP, je vous remercie de penser à mon confort digestif: la laine bouillie plusieurs heures, réduite en fils et mastiquée longuement finit par passer. C'est juste dommage pour le béret.
    C'est vrai que les événements sont effrayants, mais ce sont les dernières cartouches de "l'homicide depuis le commencement". Nous verrons peut-être la résurrection de l'Eglise et le triomphe du Coeur Immaculé de Marie.

Écrire un commentaire

Optionnel