Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

1,5 million

En novembre dernier, les militants américains pro-vie qui avaient prouvé, par caméras cachées, la réalité du trafic de tissus fœtaux, de membres de fœtus, et de fœtus entiers, par le Planning familial, avaient été condamnés pour de nombreux « délits ». Un juge de San Francisco vient de définir le montant de l’amende : 1,555 million de dollars. (Sans compter les frais d’avocats du Planning familial, qui dépassent ce montant.)

Le Planning familial quant à lui n’est toujours pas condamné, pour des trafics tout aussi illicites qu’ignobles.

Mais l’affaire n’est pas terminée.

Commentaires

  • Ils n'ont pas été condamnés pour mensonge, donc diffamation, mais pour avoir utilisé des méthodes considérées comme illégales pour leurs investigations, n'est-ce pas cela?

  • L'utilisation industrielle des embryons et des fœtus humains. Si le cinéma voulait s'en emparer, il y aurait à faire un film à côté duquel Soleil vert ne serait qu'une esquisse édulcorée d'un avenir devenu aujourd'hui présent, en pire.
    L'anticipation, qu'elle soit littéraire ou cinématographique, édulcore presque immanquablement l'avenir, qu'elle n'imagine pas sans héros ni héraut.

  • Et en France ?

    Plus d'un tiers des décédés du coronavirus viennent des maisons de retraite. Pourquoi donc la mortalité des ehpad Korian est-elle deux fois supérieure aux autres établissements ? Ce qui ne l'a pas empéché de programmer 54 millions d'euros de dividendes pour ses actionnaires qui sont principalement le Crédit Agricole et Malakoff Mederic. La dirigeante Sophie Boissard ne cachait pas pour 2019 de bons résultats en bourse. En 2019, les bénéfices après impôts étaient de 136 millions (pourtant les établissements se plaignaient du manque de personnel). Avec le coronavirus, le groupe Korian dût évidemment mettre la pression sur les familles des décédés pour qu'ils ne l'attaquent pas en justice ! Car le gouvernement leur avait permis de les euthanasier notamment avec le rivotril !
    https://www.youtube.com/watch?v=e_FQjPqTlTM

  • C'est le gouvernement qui a refusé l'accès aux hôpitaux des résidents d'ehpad et a autorisé la vente de Rivotril dans les pharmacies en substitution à un autre sédatif moins dangereux mais réservé aux malades qui bénéficieront de l'hôpital.
    C'est par ces mesures que le système d'euthanasie indirecte a été mis en place.
    A côté de ça, le fonctionnement des ehpad appartenant à de gros groupes ressemble à celui des aides à domicile quand ce sont de grosses structures appartenant aussi à des groupes, il s'agît de faire du fric avant de prendre soin de leurs résidents.
    Mais au lieu de se plaindre, à juste titre, nous pouvons agir positivement dans ce domaine.
    Aidez et encouragez à aider les petits frères des pauvres qui aident à maintenir à domicile et à l'autonomie les personnes âgées, les petites Soeurs des pauvres fondées par sainte Jeanne Jugan qui ont des maisons d'accueil en France et dans le monde entier ou les structures catholiques refusant toute forme d'euthanasie comme la maison médicale Jeanne Garnier. Ils garantissent à leurs résidents ainsi qu'à leurs familles le respect et la considération auxquels ils ont droit.
    Ces oeuvres sont simplement magnifiques et catholiques.
    https://petitessoeursdespauvres.org/
    https://www.petitsfreresdespauvres.fr/
    https://www.jeanne-garnier.org/le-sejour/maison-medicale-jeanne-garnier/

Écrire un commentaire

Optionnel