Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Au Texas

La cour d’appel fédérale de La Nouvelle Orléans a rétabli hier l’interdiction de l’avortement au Texas, suspendue la veille par un juge fédéral, estimant qu’elle avait besoin de temps pour examiner les arguments sur l’impact de cette décision. Les parties ont jusqu’à vendredi pour les présenter, ce qui signifie que l’avortement reste interdit au Texas au moins jusqu’à la fin de la semaine.

Il est intéressant de constater que les représentants de 16 Etats sont venus soutenir le Texas, déclarant à la cour que permettre aux avorteurs de continuer leur besogne « contribuerait à une augmentation des taux d’exposition au virus et de mortalité » et que « les dommages n’affecteraient pas que le Texas ».

Réaction de la présidente par intérim du Planning familial, Alexis McGill Johnson : « Alors que des gens partout dans le monde tentent de survivre à la pandémie de Covid-19, des politiciens comme le gouverneur Abbott poursuivent dans leur obsession perverse d'interdire l'avortement. Nous ne reculerons pas devant les politiciens qui s’évertuent à exploiter une pandémie mondiale pour marquer des points politiques. »

C’est bien dans le texte du communiqué : défendre la vie est une « perverse obsession »…

Nancy Northup, présidente du soi-disant Centre pour les droits reproductifs a déclaré que son organisation « continuerait de mener cette bataille judiciaire contre l'abus des pouvoirs d’exception par le Texas ».

Commentaires

  • Une preuve de plus que l'on a affaire à des individus totalement satanisés pour qui l'inversion est la règle : " As above, so below" contre " "Sur la terre comme au Ciel".
    Vivement que Saint Michel Archange terrasse tout ce beau monde avec les Armées du Ciel et nous débarrasse de cette engeance perverse.

  • Eleonor, bien que le sens de votre traduction soit correct, la traduction littérale et qui est employée en maçonnerie dans l'initiation de certains grades est "en haut comme en bas". Elle fait référence à certains principes alchimistes et initiatiques. Mais cela veut bien dire qu'il n'y a pas de dieu et seulement le diable.
    Un autre aphorisme cher aux maçons est "ordo ab chaos", l'ordre à partir du chaos, l'ordre par le chaos équivalent à "on ne fait pas d'omelette sans casser d’œufs", ce qui implique "du passé faisons table rase", ou "la vie passe sur un monceau de cadavres accumulés".

  • @shimon
    "'il n'y a pas de dieu et seulement le diable."
    C'est encore pire que cela: Dieu est leur ennemi et ils adorent Lucifer qu'ils considèrent comme le Dieu-bon, injustement traité par Dieu d'après leur thèse. Même dans les loges dites athées, ils combattent Dieu, puisqu'ils sont théophobes. L'Antéchrist dont ils préparent activement la venue sera leur "messie". Le gouvernement mondial n'a que ce but là en tête, le règne de l'Antéchrist.

  • Magma pestilentiel et incandescent...

  • L'obsession perverse, c'est plutôt de vouloir exterminer des bébés dans le ventre de leur mère à tout prix. C'est une obsession démoniaque !

  • Merci Monsieur Daoudal.
    Je ne dis pas que la pandémie a été volontairement provoquée. Il semble plutôt que ce soit un accident du laboratoire de virologie de Wuhan (il n'a pas été introduit par des animaux au marché). Mais par contre je ne puis me défaire de l'impression que la panique, elle, a été systématiquement organisée et entretenue par les pouvoirs politiques (et les loges) avec la complicité des média main-stream.

Écrire un commentaire

Optionnel