Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Saint Matthias

Selon la façon ancienne de compter, c’est aujourd’hui le 24 février pour la seconde fois. Lorsqu’on instaura un mois de février à 29 jours tous les quatre ans, ce fut non pas en ajoutant un 29e jour, mais en redoublant le 24e, à savoir le jour « sexta calendas martii », le 6e jour avant les calendes de mars. Bis sexta : d’où le mot bissextile. Le martyrologe n’a rien pour le premier « 24 février ». Tous les saints sont au second « 24 février » (qui est donc le premier les années non bissextiles). De ce fait la saint Matthias est toujours le « 24 février »…

*

La Vigne véritable t'a fait pousser comme un sarment qui porte beaucoup de fruit et produit le raisin qui nous verse le salut ; en buvant de son vin, les captifs de l'ignorance, Bienheureux, ont rejeté l'ivresse des croyances erronées.

Des douze Disciples, Matthias, comme apôtre choisi par le sort, tu complétas le groupe bienheureux dont le traître s'est exclu pour gagner le funeste gibet après avoir levé contre le Christ son talon.

Bienheureux apôtre Matthias, le Seigneur t'a répandu comme sel sur la terre afin de purifier par tes enseignements les plaies de l'erreur, pour éloigner les maladies et chasser les souffrances des âmes et des corps.

Des tuniques difformes et de l'antique malédiction voici qu'Adam s'est dépouillé, divine Epouse, par ton virginal enfantement, pour se vêtir désormais de la robe sainte en vérité que les passions ne souilleront jamais plus.

Liturgie byzantine, matines, ode 5.

Commentaires

  • Merci. Vous me faites souvenir d'un pèlerinage à Trèves, où l'on honore saint Mathias.

Écrire un commentaire

Optionnel