Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Blasphème pakistanais

Le 27 décembre dernier, deux musulmans qui en avaient après Shahbaz Masih, un chrétien de 40 ans bien connu de la communauté chrétienne de Lahore, l’agressèrent sur un marché et l’emmenèrent dans une décharge où il y avait de vieux papiers ; ils l’accusèrent d’avoir brûlé des pages du Coran. Sous les coups, Shahbaz criait, et ses cris furent entendu par un des amis musulmans, qui vint à sa rescousse. La bagarre attira l’attention de la mosquée voisine, et l’appel à tuer les blasphémateurs ne tarda pas à retentir. La police arriva et arrêta Shahbaz et son ami musulman. Ils sont en détention depuis lors, sous le coup d’une accusation d’offense au prophète Mahomet. On vient seulement de l’apprendre, la presse pakistanaise étant restée muette.

Les deux familles ont dû fuir et se cacher, pour éviter que leurs maisons ne soient incendiées.

Écrire un commentaire

Optionnel