Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Icônes des rues

Jusqu'ici je ne connaissais que celle de Bethléem, sur le mur de la honte.

Collages50.jpg

Mais un groupe d'artistes russes sont en train d'en peindre un peu partout dans leur pays...

Commentaires

  • Je rêve depuis des années de faire la même chose le long des voies de la gare Saint-Lazare, avec des reproductions d'enluminures, de Giotto, de Fra Angelico ou de Philippe de Champaigne. Les Russes l'ont fait, chez eux.

  • Incroyable, des icônes sur les murs, dans la rue, qui aurait pu imaginer cela?
    Joël 2:28
    Et il arrivera, apres cela, que je repandrai mon Esprit sur toute chair, vos fils et vos filles prophétiseront, vos vieillards auront des songes, vos jeunes hommes verront des visions.

  • C'est formidable. Il faudrait faire la même chose à Paris.
    Est-ce qu'il n'y a pas à Paris des peintres qui pourraient se lancer?
    Mais peut-être les icônes seront-elles dégradées comme les crèches?

  • Le tagueur parisien, c'est plutôt ça. Il a une certaine éducation, comme le montre son orthographe décente. Il sait qu'avec l'Anne et Macron il peut tout se permettre, surtout s'il y a de grands projets immobiliers à la clé. Donc, il ne se contente plus de taguer, il prophétise : c'est un nabi.
    https://www.christianophobie.fr/la-une/paris-une-eglise-souillee-de-tags

  • Pour fairé pédant : on parle d'écriture et pas de peinture d'icônes. Magnifique mouvement, cela dit !

  • Pour faire pédant, en effet. Quand on ne sait pas que le même mot grec veut dire écrire, dessiner et peindre.

    https://fr.wiktionary.org/wiki/%CE%B3%CF%81%CE%AC%CF%86%CF%89

Écrire un commentaire

Optionnel