Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Fake news

Titre d’une dépêche de l’AFP :

Le fait religieux s'est affirmé en entreprise, une minorité de situations problématiques

Il ne s’agit pas du « fait religieux », mais de l’islam. Un mot totalement absent de la longue dépêche de l’AFP, donc sans doute absent aussi du rapport de l’Institut Montaigne qu’elle résume.

Mais on a tellement peur de faire des vagues – et de se faire traiter d’islamophobe alors que l’Institut Montaigne est très islamophile - qu’on cache la vérité sous une appellation scientifiquement irrecevable.

La suite du titre est aussi la conséquence de cette attitude d’autruche paniquée envers l’islam. Il y a une minorité de situations problématiques parce que les dirigeants d’entreprises se couchent devant les revendications islamiques plutôt que de devoir affronter des accusations d’islamophobie, et des procès pour discrimination…

Écrire un commentaire

Optionnel