Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Au Pakistan

Une soixantaine de musulmans ont détruit le mur et le portail de l’« église » catholique de Waqya Chak, dans le Pendjab. Sous les yeux de la police qui a laissé faire.

Les 70 familles catholiques du lieu n’ont pas les moyens de construire une véritable église. Ils ont une cabane dans un terrain appartenant à l’un d’eux, où ils se rassemblent le dimanche et où un prêtre vient célébrer la messe pour les grandes fêtes.

Mais ils ont édifié un mur et un portail, ce qui a déplu aux musulmans, qui ont donc détruit l’un et l’autre le 4 novembre.

Le lendemain, la police a convoqué les musulmans et les chrétiens, a dit à ceux-ci que leur construction était illégale et qu’ils pourraient construire une église quand ils auraient la permission du « coordinateur du district ». Naturellement jusqu’ici personne n’avait fait cette observation. Les chrétiens vont donc tenter d’effectuer les démarches… Ils sont prêts à aller devant la justice s’il le faut… et aussi pour demander la condamnation des coupables.

Écrire un commentaire

Optionnel