Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Sainte Hedwige

Deus, qui beatam Hedwigem a sæculi pompa ad humilem tuæ Crucis sequelam toto corde transire docuisti : concéde ; ut ejus meritis et exemplo discamus perituras mundi calcare delicias, et in amplexu tuæ Crucis omnia nobis adversantia superare : Qui vivis et regnas…

O Dieu, de qui la bienheureuse Hedwige apprit à passer généreusement du sein des pompes du siècle en l’humble voie de votre croix ; faites que, par ses mérites et à son exemple, nous apprenions à fouler aux pieds les délices périssables du monde et à surmonter, en embrassant votre croix, tout ce qui nous est contraire.

Le monastère cistercien de Trzebnica où vécut sainte Hedwige, devenu sanctuaire de sainte Hedwige, avec son tombeau.

32355.jpg

beautiful-church.jpg

kaplica-sw-jadwigi-slaskiej-w-trzebnicy-fot-mmazurkiewicz.jpeg

z21789154Q,Sanktuarium-sw--Jadwigi-w-Trzebnicy.jpg

Bien que le monastère soit baroque, il reste un tympan roman, où l’on voit David, Bethsabée et Salomon.

z21789170Q.jpg

Portal_zachodni_Dawidowy_Trzebnica_372970.jpg

Portal_zachodni_Dawidowy_Trzebnica_372972.jpg

*

Commentaires

  • Le grand médaillon soutenu par deux anges au pied du monument de Ste Hedwige est l'effigie funéraire de Charlotte de Liegnitz, la dernière des Piast, duchesse de Schleswig-Holstein-Sonderbourg-Wiesenbourg, qui souhaita être inhumée auprès de sa lointaine aïeule, dans cette abbaye de Trebnitz, qu'on n'appelait pas encore Trzebnica.

  • Charlotte de Liegnitz, Karolina Piastówna, est morte en 1707. Il y a un document prussien de 1750 (en polonais) qui appelle la ville Trzebnica.

    https://pl.wikipedia.org/wiki/Trzebnica#/media/Plik:Polskie-nazwy_%C5%9Bl%C4%85skich_miejscowosci_z_patentu_Fryderyka_II_1750.jpg

Écrire un commentaire

Optionnel