Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13e dimanche après la Pentecôte

Le Seigneur a purifié dix lépreux et leur a dit : "Allez vous montrer aux prêtres." A ce sujet, on peut se demander pourquoi il les envoya aux prêtres, de telle sorte qu’en cours de route, ils soient purifiés. Hormis les lépreux, nul de ceux qu’il a gratifiés de bienfaits corporels ne se trouve jamais envoyé aux prêtres. C’était aussi de la lèpre qu’il avait purifié celui auquel il a dit : "Va, montre-toi aux prêtres et offre pour toi le sacrifice prescrit par Moïse pour leur servir d’attestation." Il faut donc rechercher la signification de cette lèpre.

Ceux qui en sont délivrés ne sont pas dits guéris mais purifiés. La lèpre est à proprement parler une corruption de la couleur plutôt que de la santé ou de l’intégrité des sens et des membres. On peut donc, sans absurdité, penser que les lépreux représentent ceux qui, sans avoir la science de la vraie foi, professent en conséquence les doctrines variées de l’erreur. Loin de cacher leur ignorance, ils la produisent au grand jour comme la science suprême et dans des discours pleins de jactance, ils en font étalage. Or, il n’est si fausse doctrine qui ne soit mêlée de quelque vérité. Dans une seule et même discussion ou récit d’un homme, les vérités s’entremêlent sans ordre aux erreurs comme si elles apparaissaient dans la coloration d’un seul corps. Ainsi en va-t-il de la lèpre, elle altère et flétrit les corps humains, mêlant aux teintes vraies des fausses couleurs. Que l’Église se garde donc de tels hommes ! Ainsi, s’il se peut, se voyant maintenus à distance ils interpelleront le Christ en une grande clameur, comme ces dix qui s’arrêtèrent à distance puis, élevant la voix, dirent : "Jésus, maître, aie pitié de nous." Ils l’appellent : "Maître." Et de ce nom, personne, que je sache, n’a jamais interpellé le Seigneur pour lui demander un remède corporel. C’est assez montrer, je crois, que la fausse doctrine est signifiée par la lèpre dont le bon maître lave la souillure.

Saint Augustin, lecture des matines, Questions sur les évangiles, II, 40.

Commentaires

  • Pourquoi ne fêtez-vous pas la Nativité de la Vierge, ce dimanche?

  • Parce que je suis le calendrier dit depuis 2007 de la "forme extraordinaire", qui est celui de 1960. Qui est globalement le même que celui de saint Pie X, le principe étant que le dimanche prime les fêtes de deuxième classe qui ne sont pas fêtes du Seigneur.

    Dans tous les lieux de culte de la "forme extraordinaire" c'était le 13e dimanche après la Pentecôte.

  • @AF oui, le 13e, avec mémoire de la Nativité de la Sainte Vierge (c-à-dire qu'on lit la collecte, secrète et post-communion de la fête à la suite de celles du dimanche)

Écrire un commentaire

Optionnel