Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Saint Laurent

01a-monreale-st-lawrence-of-rome-e1298310278371.jpg

Cathédrale de Monreale, Sicile, XIIe siècle.

Le « capitule », la « bénédiction » et l’oraison des vêpres dans le bréviaire mozarabe.

Domine Jesu Christe, qui beatissimum Laurentium igne charitatis tuae ardentem, et cupiditatum et passionum incendia fecisti evincere: dum et aurum calcat et flammam, et in pauperum erogationem munificus, et in combustionem sui corporis reperitur devotus; da nobis obtentu suffragii illius, ut vapore Spiritus Sancti accensi flammas superemus libidinis, et igne concrememur omnimodae sanctitatis: quo inter Sanctos illos sors nostra inveniatur post transitum, pro quibus nunc tibi dependimus famulatum.

Seigneur Jésus-Christ, c’est par vous que le très bienheureux Laurent, brûlant du feu de votre charité, a triomphé des ardeurs de la cupidité et de la souffrance, foulant aux pieds l’or et la flamme, libéral dans ses dons aux pauvres comme zélé pour livrer son corps à la combustion : en considération de son suffrage, faites qu’embrasés de la chaleur de l’Esprit Saint, nous surmontions les flammes des passions et soyons consumés par les feux de toute sainteté ; qu’ainsi, après le passage de cette vie, notre partage soit avec les Saints mêmes pour lesquels maintenant nous vous rendons hommage.

Dominus Jesus Christus, cui beatus Laurentius decoctum sui corporis praebuit holocaustum, mentes vestras concremet coelestium incensione virtutum.
. Amen.

Et, quem ille assatus in craticula confiteri non destitit, confessionis sanctae vos dignetur praemiis consolari.
. Amen.

Et inter flammas saeculi constituti ipsi soli flammescatis per studia sanctitatis, cui hic martyr inhaesit post incendia passionis.
. Amen.

Per misericordiam ipsius.

Que le Seigneur Jésus-Christ, à qui le bienheureux Laurent a offert son corps en holocauste consumé, brûle vos esprits par l’embrasement des puissances célestes. Amen.

Et, celui qu’il ne cessa pas de confesser alors qu’il était rôti sur le gril, daigne vous consoler en récompensant votre sainte louange. Amen.

Et que, placés parmi les flammes de ce monde, vous soyez embrasés pour lui seul par la recherche de la sainteté, à laquelle adhéra ce martyr après l’incendie de sa passion. Amen.

Par sa miséricorde.

Domine Jesu Christe, qui beatissimum Laurentium martyrem tuum respuentem vilissimum Mundum, aurum ostendisti purissimum quod ignis utique non consumeret, sed approbaret: et quanto plus arderet, tanto amplius rutilaret; tribue nobis, ut cupiditatis incendia non consumant, quos tam fulgenda Martyris tui exempla clarificant. . Amen.

Seigneur Jésus-Christ, qui avez montré votre très bienheureux martyr Laurent, qui rejetait le monde très vil, comme un or très pur que le feu ne consume pas mais rend excellent, et plus il brûlait et plus il brillait, faites que les feux de la cupidité ne consument pas ceux qu’illumine l’exemple si étincelant de votre martyr. Amen.

Écrire un commentaire

Optionnel