Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Ça n’a pas traîné

Hier, le Sénat a rejeté l’amendement allongeant le délai d’avortement de 12 à 14 semaines, que Laurence Rossignol avait fait voter vendredi par 12 sénateurs.

L’affaire a été reprise au bond dès aujourd’hui à l’Assemblée nationale. La délégation aux droits des femmes accélère son calendrier : la mission d’information sur « l’accès à l’IVG » qui devait commencer ses travaux en automne va les commencer d’ici dix jours. Suite à la mission sera déposée une proposition de loi reprenant l’amendement du Sénat. (La Schiappa y est favorable, alors que la Buzyn s'y est opposée...)

Parmi les autres sujets abordés il y aura la clause de conscience des médecins… car elle nuit à l’effectivité du droit à l’avortement…

Qui doit devenir un droit totalitaire.

Commentaires

Écrire un commentaire

Optionnel