Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Une messe en Ecosse

Pour la première fois depuis l’interdiction de la foi catholique en Ecosse (1560), une messe a été célébrée, le 18 mai, dans les ruines de la cathédrale d’Elgin, la « lanterne du Nord », grâce à l’action incessante de la Confraternité Saint-Ninian, qui tenait une retraite non loin de là à l’abbaye de Pluscarden.

La messe a été célébrée selon l’usus antiquior, comme disent élégamment les Britanniques, par le P. Ross Crichton, curé d’Eriskay, petite île des Hébrides (133 habitants). Moi qui croyais que les Hébrides étaient calvinistes…

Ce qui est stupéfiant est que les sites catholiques plutôt tradis qui rapportent le fait recopient sans sourciller le propos du journal local disant que la cathédrale est en ruine parce qu’elle a été « abandonnée » par l’Eglise catholique en 1560…

photo02.jpg

FMLYB2WQBNZCRG0Z4M3T.jpg

60581106_2090184367945470_6393076596965638144_n.jpg

(Photos de Maciej Zurawski, via New Liturgical Movement)

Commentaires

  • Les Hébrides extérieures du nord sont calvinistes, celles du sud sont catholiques.

Écrire un commentaire

Optionnel