Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Au Brésil

2019-05-23-Brazil_Consecration_Mary.jpg

A l’initiative du député Eros Biondini et du Front parlementaire catholique, le Brésil a été consacré mardi 21 mai au Cœur Immaculé de Marie. La proclamation a été faite au palais présidentiel par Mgr Fernando Areas Rifan, supérieur de l'Administration apostolique personnelle Saint Jean-Marie Vianney (dédiée à la messe traditionnelle), et signée par le président Jair Bolsonaro, le général Floriano Peixoto, ministre-chef du secrétariat général de la présidence de la République, Eros Biondini, Mgr Rifan, et Mgr João Evangelista Martins Terra, évêque auxiliaire émérite de Brasilia.

La statue de Notre Dame de Fatima devant laquelle la consécration a eu lieu sera installée au palais présidentiel.

Le Brésil avait déjà été consacré au Cœur Immaculé de Marie en 1948 par tous les évêques du Brésil et le président de l’époque. Mais aujourd’hui les évêques sont ouvertement de gauche et violemment opposés à Bolsonaro : aucun évêque de la conférence épiscopale n’a donc participé à la cérémonie…

Il va falloir s’habituer à tout faire sans les évêques, ou contre les évêques. Il est vrai que sur le plan liturgique ou catéchétique on en a une désormais longue expérience…

FB_IMG_1558490690929.jpg

Jair Bolsonaro, Eros Biondini, Mgr Rifan, Mgr Martins Terra.

Commentaires

  • C'est tout de même très étonnant : Bolsonaro est évangélique, il a même été "re-baptisé" dans le Jourdain...
    Qu'est-ce que ça peut bien vouloir dire pour lui ?

  • Tout à fait Calguès !

    Lors de l’élection présidentielle de 2018, le candidat Jair Bolsonaro partit en Israël se faire baptiser dans les eaux du Jourdain (pour obtenir ainsi massivement les voix des évangéliques).
    https://www.medias-presse.info/wp-content/uploads/2018/11/bolsonaro-bapteme-jourdain.jpg

    Il se fit élire avec le général Hamilton Mourão comme vice-président. Ce dernier déclara durant la période de transition que le Brésil devait se préparer à envoyer des hommes au Venezuela comme « force de paix », une fois que le président Maduro aurait été renversé. Lors de son investiture, le 2 janvier 2019, le nouveau président accueillit le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu.
    https://www.wattan.tv/data/image/full/04101832227348312003787030332082.jpg

    il faut savoir que pour défendre le système pétrodollar, les USA cherchent à s'accaparer l'or et le pétrole du Vénézuela. Sinon c'est le camp de la City Rothschild/Rockfeller qui gagnerait la partie avec une monnaie mondiale. On se souvient de ce qui était arrivé à Strauss-Kahn qui travaillait pour la City et non pour les Américains dits patriotes.

    Le président Bolsonaro avait annoncé le prochain transfert de l’ambassade brésilienne de Tel-Aviv à Jérusalem. Et le 3 janvier 2019, le président Bolsonaro évoquait des négociations avec le Pentagone en vue d’accueillir une base militaire US au Brésil, ce qui a évidemment provoqué une forte opposition au sein des forces armées. Le 4 janvier 2019, les 14 États du Groupe de Lima (dont le Brésil, la Colombie et le Guyana) s'étaient réunis pour considérer « illégitime » le nouveau mandat de Nicolas Maduro débutant le 10 janvier 2019 ; à noter que le communiqué n’a pas été signé par le Mexique !

    C’est dans ce contexte que la Russie étudie la possibilité d’établir une base aéronavale permanente au Venezuela. L’île de La Orchila (où le président Hugo Chávez avait été retenu prisonnier lors du coup d’État d’avril 2002) permettrait de stationner des bombardiers stratégique.

    Et qui les Américains envoyèrent-ils pour déloger antidémocratiquement Maduro ? Celui qui organisa la révolution colorée d'Otpor contre Milosevic : Juan Guaido, devenu membre de la CIA.
    https://pp.userapi.com/c845122/v845122392/19f7b0/tyFAJG-grtY.jpg

    Ainsi le franc-maçon Juan Guaido, renvoyé le 22 janvier 2019 du poste de président de l’Assemblée nationale vénézuélienne sur décision de la Cour suprême, s’était autoproclamé le lendemain «Président en exercice» du pays en prêtant serment. Le Président Trump l’avait même reconnu en tant que «Président par intérim» et avait déclaré qu’il utiliserait tous les outils économiques et diplomatiques pour «rétablir la démocratie au Venezuela». Bref, c’est un énième coup d’état organisé par Washington ! Les alliés actuels des USA comme le Canada, Brésil, Paraguay, Colombie, Chili, Pérou soutiennent Guaido contrairement au Mexique, à la Bolivie, à Cuba, à la Turquie, à la Russie, à la Chine et à la Syrie. Même Macron s'est précipité pour reconnaître Gaido. U.E. oblige !

  • Bolsonaro est un apostat de l'Eglise catholique devenu évangéliste, plus juif que les juifs.
    J'aimerais connaître son point de vue personnel d'évangéliste sur la Sainte Vierge, comme celui du judaïsme dont il défend les intérêts.

  • Paris vaut bien une messe.
    Il sait que le peuple a une dévotion pour la Ste Vierge, comme dans beaucoup de pays d'Amérique latine.

  • Paris vaut bien une messe.
    Il sait que le peuple a une dévotion pour la Ste Vierge, comme dans beaucoup de pays d'Amérique latine.

Écrire un commentaire

Optionnel