Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

4e dimanche après Pâques

Nous avons dépassé la moitié du temps pascal, et pour la première fois à la messe nous est annoncée la venue du Saint-Esprit. Dans l’évangile, dont l’antienne de communion reprend la phrase centrale. Et le sommet de la mélodie est le milieu de cette phrase : « ille arguet ». Lui, il fera connaître au monde, de façon implacable, parce qu’il est la Vérité, le péché du monde. Alléluia…

Cum vénerit Paráclitus Spíritus veritátis, ille árguet mundum de peccáto et de iustítia et de iudício, allelúia, allelúia.

Quand le Consolateur, l’Esprit de vérité sera venu, il convaincra le monde en ce qui concerne le péché, la justice et le jugement, alléluia, alléluia.

Par la Schola du Grand Scolasticat des Pères du Saint-Esprit de Chevilly, dans les années 50.

Screenshot_2019-05-18 LU828.png

Commentaires

Écrire un commentaire

Optionnel