Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Aurélien Taché

« Vous me posez la question pour une jeune fille de douze ans qui porterait le voile et serait élevée dans une famille musulmane. Est-ce que vous me poseriez la question sur une famille catholique, une jeune fille à qui on mettrait un serre-tête ? Bien sûr que non. »

Ce propos du député Aurélien Taché, samedi, a fait polémique, au point que le bureau exécutif de La République en marche a été convoqué pour en débattre « de manière informelle ».

Y aurait-il donc un début de prise de conscience ? Car l’immonde clip de Julie Gayet contre les mariages forcés, montrant une famille de bourgeois versaillais, n’avait suscité aucune polémique. Seule l’Agrif avait sauvé l’honneur en portant plainte contre cette ignominie.

Mais peut-être aussi est-ce la goutte d’eau qui fait déborder le vase. Car Aurélien Taché est un extrémiste de la pensée unique immigrationniste islamofolle (c’est la faute de la société si des musulmans de banlieue deviennent jihadistes), obsédé la discrimination positive racialiste au point de dénoncer le fait qu’« il n'y a pas un Noir ou un Arabe parmi les maires des cinquante plus grosses villes » et qu’il est urgent de changer cela. Sans compter qu’il est fanatiquement europhile au point d’annoncer carrément que le transfert complet de la souveraineté française à Bruxelles est « au cœur » du projet européen de LaRem (ce que tout le monde sait mais ne se dit pas comme ça…). Voilà qui commençait à faire beaucoup.

Face à l’imprévu tollé (si on ne peut plus démolir les cathos, où va-t-on..), Aurélien Taché a fait machine arrière et présenté ses « excuses à ceux que ses propos auraient pu blesser », non sans en réitérer le fond…

Commentaires

  • n'en faisons pas trop. C'est simplement d'une connerie sidérale et il ne faut accorder aucune attention à ce petit crétin.

  • c'est tout simplement un député macroniste; il n' y a pas à s'affoler
    rappelons nous qu'il y a peu un autre croyait que les curés faisaient leurs sermons en latin

  • Devant l’Assemblée nationale, Aurélien Taché a déclaré ceci.

    « Face à cela, le seul choix possible est celui de l’universalité. Réenchantons l’idéal démocratique en refusant tous les identitarismes, qu’ils soient catholiques, républicains ou musulmans et en défendant une société plurielle, ouverte et tolérante, inscrite dans l’Europe et le monde, ainsi que l’universalisation des accès pour tous ceux qui vivent sur le sol français ».

  • Aurélien Taché, un vrai citoyen du monde :

    « J’ai été élevé en écoutant Renaud, en mangeant de l’entrecôte, mais j’aime aussi le rap et les kébabs. On peut être dans une forme de cosmopolitisme ».

  • Et voilà comment on se croit "cultivé" et ouvert gràce à la bouffe. Pôvre mec!

  • La réplique d'Aurélien Taché a dû lui être soufflée par Castaner, qui avait comparé le voile musulman aux voiles de nos grands-mères.
    La même inculture, le même cynisme, la même stupidité, en pire.

  • Question : quid de la procédure depuis le 16 octobre 2018 ?
    http://www.lagrif.fr/notre-combat/nos-proces-en-cours/43-l-agrif-contre
    https://fr.wikipedia.org/wiki/14_millions_de_cris

  • Si vous vous intéressez au combat de l'Agrif, vous devriez y adhérer (c'est seulement 15€) ce qui vous permettrait de recevoir la lettre de l'Agrif. Dans la dernière, Jeanne Smits expliquait que l'Agrif a été déboutée, parce que le tribunal a refusé de voir quoi que ce soit d'anti-chrétien malgré la démonstration de Me Triomphe (reposant notamment sur le tableau du Christ qu'on voit trois fois dans ce petit clip). L'Agrif fait appel.

    (En prime il y a un article de Daoudal dans tous les numéros !)

  • Je comprends mieux pourquoi vous m'avez censuré, mais j'ai beau m'être repassé le clip trois fois, je n'y ai pas vu d'image du Christ.

  • Il reste possible que les plans litigieux aient été coupés.

  • Ah, au temps pour moi. Dans la première minute, trois fois, vous avez raison.

  • Il y a aussi que la petite fille est habillée en première communiante. Et que l'ambiance, bien qu'on ne voie que le mariage à la mairie, est versaillaise, donc catholique bourgeoise. On tape sur le bourgeois versaillais (vous savez, les cathos de la Manif pour tous) pour dénoncer une coutume arabo-musulmane...

    Et nous sommes en un temps où le serre-tête est devenu un signe catho...

  • Sans doute. Il me semble toutefois que l'adjectif "immonde" est un peu fort, et qu'on pourrait accorder à Lisa Azuelos des circonstances atténuantes, sinon le bénéfice du doute, compte tenu de l'ironie du propos (hélas soutenu sur le mode du suspense dramatique, ce qui en annihile tout potentiel comique). Se moquer de la bourgeoisie, même versaillaise, n'est pas un crime de lèse-majesté. De la manif pour tous au vote Macron, il n'y a qu'un pas, qu'elle a allègrement franchi.
    Pour être un peu plus efficace, subversive et drôle, Azuelos aurait dû garder ses bourgeois, les habiller en bédouins séoudiens et filmer un mariage-méchoui dans les jardins de l'Orangerie,
    Mais non, décidément, ce film raté aux intentions ambigües n'est pas LA cause qui me donne envie d'adhérer à l'AGRIF.

  • Votre interprétation est absurde. Il n'y a absolument aucune ironie dans le propos, et une telle interprétation n'a pas été évoquée à l'audience. C'est du premier degré bien lourd.

  • j'ignorais que le serre-tête était devenu un insigne catho, mais tout est possible dans ce domaine; on m'a dit un jour que c'était le cas de la jupe écossaise

Écrire un commentaire

Optionnel