Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Nouvelle promotion d’un pourri

Sandro Magister titrait naguère sur «  la carrière miraculeuse du cardinal Farrell », créé cardinal par François en 2016 et nommé préfet du nouveau dicastère pour les laïcs, la famille et la vie, alors qu’il avait ouvertement fait campagne pour un candidat pro-avortement. Eh bien ce n’était pas encore suffisant. François le fait camerlingue de la Sainte Eglise romaine, chargé des biens temporels du Saint-Siège pendant la période sede vacante du pouvoir pontifical. Un poste dont il est inutile de souligner l’importance pendant les conclaves.

Rappelons que le cardinal Farrell a longtemps partagé un appartement avec l’ex-cardinal McCarrick pendant que celui-ci couchait habituellement avec des séminaristes, et qu’il ose prétendre qu’il n’en a jamais rien su. Le cardinal Farrell a signé la préface et assuré la promotion du livre de propagande LGBT du P. James Martin, il a invité le même James Martin à faire une causerie à la Rencontre mondiale des familles en Irlande (qui fut heureusement un flop), et à la messe de clôture de la dite Rencontre son diacre était le militant LGBT Ray Dever (père d’un fils qui se dit femme). Etc.

Commentaires

  • Ici une photo de Farrell avec deux Américains crées cardinaux en même temps que lui, Tobin, et Cupich, dont la réputation est notoire.

    Rappel sur Tobin. C’est lui l’auteur du SMS mémorable « Nighty-night, baby. I love you ».

    https://mobile.twitter.com/protectthefaith/status/1022387593084891137

  • J'ajoute, puisqu'il en est question aujourd'hui, le comportement du nonce apostolique en France : la totale. Ce ne sont plus des fumées de Satan mais des cumulo-nimbus !

  • Aux Etats-Unis vient de sortir un article sanglant sur le cardinal Spellman. Un tripoteur éhonté. Ou gâteux.

    Et ça, c’est pas un effet du Concile.

  • Et le Défenseur du lien :

    https://www.la-croix.com/Religion/Catholicisme/Pape/haut-prelat-Vatican-accuse-dabus-sexuels-2019-02-15-1201002797

  • que faut-il croire de cette annonce ?
    cette nouvelle m'a tout l'air d'une "fake new" inventée par un journaleux aussi inculte qu'anticatholique
    a priori, les diplomates jouissent d'une immunité propre et ne peuvent pas faire l'objet d'une action judiciaire; si on a quelque chose à leur reprocher, on les expulse
    d'autre part, l'annonce cite "l'ambassadeur du Vatican", titre qui n'existe pas; on parle de nonce apostolique

  • A la fin de cet article récent, Farrell est cité dans sa réponse aux interrogations des journalistes sur McCarrick. C’est plausible, mais vu ce qu’on sait des positions de Farrell, ça n’emporte pas du tout la conviction.

    Plus haut, Farrell préconise que les laïcs exercent leurs responsabilités pour prendre en main l’avenir de l’Église catholique. C’est une bonne idée, bien que, en général, ce genre de belles paroles se révèlent parfa8temét creuses des qu’un laïc ose ouvrir le bec et appeler un chat un chat.

  • http://www.ajmerdiocese.org/cardinal-farrell-reiterates-support-for-amoris-laetitia-2/

  • Finalement l'actualité vaticane ressemble de plus en plus au journal de Sodome et Gomorrhe...

  • Dès que François loue ou promeut un prélat, on ne peut que se méfier. Cette nomination est surprenante ! C'est une provocation contre ceux qui tablaient sur une chute de Farrell. Le Pape manque-t-il à ce point de collaborateurs éminents et incontestables ?
    Inversement, on peut être sûr de la probité et de la valeur d'un homme quand François l'humilie ou le met à la porte.

  • Une nouvelle déclaration de Mgr Viganò :

    https://www.lifesitenews.com/news/archbishop-vigano-vatican-abuse-summit-ignores-real-problem-pope-has-lost-c

  • Il est clair que Bergoglio cherche à détruire notre Sainte Mère l’Eglise Catholique Romaine.

  • Il est clair que Bergoglio cherche à détruire notre Sainte Mère l’Eglise Catholique Romaine.

Écrire un commentaire

Optionnel