Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le traité d’Aix la Chapelle

Le traité franco-allemand qui sera signé le 22 janvier prochain à Aix-la-Chapelle, « complète » le traité de l’Elysée qui fut signé le 22 janvier 1963 par Charles de Gaulle et Konrad Adenauer. Celui-là visait un « renforcement de la coopération entre les deux pays », qui « constitue une étape indispensable sur la voie de l’Europe unie ».

On est passé de la CEE à l’UE, et le nouveau traité (qui reprend nombre d’expressions de l’ancien) est « sur la coopération et l’intégration franco-allemandes ». Dans le cadre de l’intégration européenne.

Le texte reprend une résolution votée par l’Assemblée nationale et le Bundstag en janvier 2018, mais dans une version allégée et expurgée, ce qui désole les européistes les plus fanatiques. L’européisme y est pourtant fortement affirmé, mais comme toujours l’idéologie se heurte (encore) aux constitutions nationales, et surtout à la réalité des peuples et à la résistance, qu’on le veuille ou pas, des nations. On lit des pétitions de principe et des exhortations, vers toujours plus d’« intégration », mais concrètement il n’y a guère (par rapport à la situation actuelle de l’« intégration franco-allemande ») que des perspectives de quelques « coopérations renforcées », à grand renfort d’experts, bien entendu.

Le reste n’est que bavardage, par exemple l’affirmation que « l’admission de l’Allemagne en tant que membre permanent du Conseil de sécurité de l’ONU est une priorité de la diplomatie franco-allemande ». Chacun sait que cela ne peut pas se faire et que la seule évolution théoriquement envisageable serait le retrait de la France pour laisser un siège à l’UE… ce qui est impossible puisque l’UE n’est pas formellement un Etat (et ça n’arrivera jamais).

En bref ce traité ne mérite pas l’attention qu’on lui porte ici ou là.

*

Evidemment, l'inscription derrière Timmermans, ça fait tache... (Mais c'est CNN...)

https%3A%2F%2Fmedia-mbst-pub-ue1.s3.amazonaws.jpg

Commentaires

  • Les gilets jaunes, "c'est la peste brune" nous disait Macron. Et lui ?

    http://img.over-blog-kiwi.com/1/36/49/13/20150808/ob_73043f_europe-nazi.jpg

    https://3.bp.blogspot.com/-xZCIPNqT2TM/WRFbR4fX-aI/AAAAAAAAiH4/Q6qdhZ71F7EI1iNkOxQl04g5ZPRiVMh4QCLcB/s640/C-iD4xSXcAAIEvE.jpg

    Le traité d'Aix la Chapelle du 22 janvier 2019 rappelle autre chose :
    https://www.agoravox.fr/local/cache-vignettes/L620xH415/charlemagne-carte-postale-nazis-c7c70.jpg

    Sans oublier que le 1er président du groupe Bilderberg et celui de la Commission européenne étaient nazis. Actuellement encore, le gouvernement français reste allié avec les néo-nazis d'Ukraine.

    Alors "la peste brune", elle est de quel côté ?

  • Les gilets jaunes, "c'est la peste brune" nous disait Macron. Et lui ?

    http://img.over-blog-kiwi.com/1/36/49/13/20150808/ob_73043f_europe-nazi.jpg

    https://3.bp.blogspot.com/-xZCIPNqT2TM/WRFbR4fX-aI/AAAAAAAAiH4/Q6qdhZ71F7EI1iNkOxQl04g5ZPRiVMh4QCLcB/s640/C-iD4xSXcAAIEvE.jpg

    Le traité d'Aix la Chapelle du 22 janvier 2019 rappelle autre chose :
    https://www.agoravox.fr/local/cache-vignettes/L620xH415/charlemagne-carte-postale-nazis-c7c70.jpg

    Sans oublier que le 1er président du groupe Bilderberg et celui de la Commission européenne étaient nazis. Actuellement encore, le gouvernement français reste allié avec les néo-nazis d'Ukraine.

    Alors "la peste brune", elle est de quel côté ?

  • Je suis moins serein. On parle d'harmonisation dans ce traité, on va donc faire répondre le plus faible aux demandes du plus fort, et qui est le plus fort, Merkel ou Macron ? D ou F ?
    Les engagements de se défendre mutuellement me dérangent aussi et me font imaginer la possibilité de troupes allemandes contre les Gilets Jaunes. Eurogendfor existe déjà.
    Il y a aussi le cas des zones frontalières, c'est la revanche de 1918 ?
    En résumé ce truc qui sort comme un lapin d'un chapeau n'a rien pour me rassurer,

  • Bien au contraire, ce traité est gravissime :
    « Un membre du gouvernement d’un des deux États prend part, une fois par trimestre au moins et en alternance, au conseil des ministres de l’autre État. »
    https://www.medias-presse.info/traite-daix-la-chapelle-un-ministre-allemand-siegera-au-conseil-des-ministres-francais-au-moins-une-fois-par-trimestre/103747/
    Ce qui signifie qu'un ministre allemand va siéger au conseil des sinistres.

    Par ailleurs, concernant les gilets jaunes (12 morts, 2000 blessés, 6000 arrestations) sans que personne ne bouge. Or, si l'on est un petit peu curieux, on découvre, par exemple, qu'un Affreux président a maîtrisé une manifestation contre sa politique. Bilan de l'Affreux :pneus brûlés, rues bloquées, manifestants gazés, 1000 arrestations, 40 morts (les manif. durent depuis plusieurs semaines).
    La réaction de l'Affreux au pouvoir est si abominable, que :
    "L’UE a appelé vendredi les autorités à libérer tous les opposants détenus « arbitrairement ».
    La Grande-Bretagne, la Norvège, les Etats-Unis et le Canada ont prévenu que les actions de Khartoum « auront un impact » sur leurs relations.."

    Bigre : on viole les libertés individuelles dans le monde et les vierges effarouchées crient haro. par contre, en France,on laisse le baudet en liberté.

    Vive l'Epuration des français (normal faut laissez la place aux autres).

  • https://afriquenewsinfo.wordpress.com/2019/01/13/soudan-tirs-de-gaz-lacrymogenes-sur-les-manifestants-a-khartoum-et-au-darfour/

  • Il était aussi amusant de voir Macron entendre nous dire que l'on ne reviendrait pas sur la peine de mort lors du "Grand Débat".

    Mais l'Union Européenne s'est permise d'y revenir sans qu'il en soit offusqué.

    La peine de mort pourra être prononcée dans l’UE pour sanctionner «des actes commis en temps de guerre ou de danger imminent de guerre». Cela a été précisé en petits caractères dans le Bulletin officiel de l’Union européenne du 14 décembre 2007 et dans les commentaires à propos de la Charte des droits fondamentaux qui aurait force de loi si le Traité entrait en vigueur. Il semble que personne n’ait lu ce passage car l’article 2 («droit à la vie») de la nouvelle Charte des droits fondamentaux dispose que «nul ne peut être condamné à la peine de mort ni exécuté.» Cela paraît incontestable, mais dans un passage en petits caractères on trouve les exceptions :

    «La mort n’est pas considérée comme infligée en violation de cet article dans les cas où elle résulterait d’un recours à la force rendu absolument nécessaire :
    a) pour assurer la défense de toute personne contre la violence illégale ;
    b) pour effectuer une arrestation régulière ou pour empêcher l’évasion d’une personne régulièrement détenue ;
    c) pour réprimer, conformément à la loi, une émeute ou une insurrection.»

    Mais n'importe quelle manifestation peut être jugée être une insurrection contre le pouvoir. dans une dictature. Ce qui est le cas avec Bruxelles. D'où les nombreux œils en moins ou mains arrachées que l'on ne voyait pas auparavant.

  • Le Grand Débat fut aussi un magnifique exemple de manipulation. René Revol, maire de Grabels (commune de l’Hérault) décrit cette Grande mascarade de Souillac :
    https://www.youtube.com/watch?v=7ai5zVTeUh8

  • Réné Revol ,si son patron Méchancon était au pouvoir, serait chef de la police politique. Même si ce qu'il dit de la magouille de Macron est juste, ce n'est pas aux vieux communistes de son espèce que je confierai le futur de la France.

  • il semble qu'ils aient déjà verrouillé la situation de l'Alsace : voir cet article sur un blog strasbourgeois sur facebook https://www.facebook.com/pokaastras/ à la date du 30 octobre 2018 (il faut descendre bcp dans le journal jusqu'au 30 oct)
    le 29 octobre 2018 un accord a été signé entre édouard philippe, blanquer, jacqueline gourault, élisabeth borne, les représentants des 2 départ Haut et Bas Rhin et jean rottner président du conseil régional du Grand EST pour faire une "Alsace transfrontalière et européenne" avec accord de bilinguisme et +++ ça ressemble à ce traité d'Aix, en tout cas ç'est précurseur, Bas et Haut Rhin seraient fondus en un supra-departement qui ressemblerait à un "LAND", et s'appellerait "collectivité européenne d'Alsace"et personne n'en a parlé, même pas DNA ???
    merci de lire ici https://pokaa.fr/2018/10/30/lalsace-revient-le-grand-est-reste
    quid du concordat dans ces 2 départements ?
    Les numéros de département vont probablement changer puisqu'il faudra n'en garder qu'un seul.
    Un grand pas quant à la préséance des régions sur les nations ?

  • Les Alsaciens avaient déjà refusé que les conseils généraux et le conseil régional ne fassent qu'un, en ne votant pas au referendum (moins de 25% des des inscrits.). Pourquoi donc s'acharner sur eux en faisant le contraire de leur souhait ? Est-ce démocratique ? Décidément l'Union Européenne se fout complètement des gens. A s'étonner de voir encore des abrutis voter pour elle.

Écrire un commentaire

Optionnel