Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Oui à la PMA avec père ?

Je ne sais pas qui a inventé le slogan « Non à la PMA sans père », et je comprends bien que c’est dans le cadre de la lutte contre un projet de loi précis, mais je suis stupéfait de voir que des associations et des organes catholiques le reprennent sans broncher.

C’est une victoire de plus de la culture de mort. Un pas de plus que le diable fait faire aux catholiques dans la descente aux enfers.

L’Eglise condamne la PMA tout court, avec ou sans père, parce que c’est contraire à son enseignement sur le mariage et la procréation humaine. La congrégation pour la doctrine de la foi avait publié sur ce sujet en 1987 un document lumineux, signé du cardinal Ratzinger, approuvé par le pape Jean-Paul II, Donum vitae.

Commentaires

  • De trahison en capitulation , la descente aux enfers continue..
    N'oublions pas que l'avortement thérapeutique a été autorisé en France par un simple décret le 11 mai 1955, sans grande réaction de l'épiscopat.
    Et ne parlons pas de l'accueil fait à "Humanae vitae" :hostilité, refus de l'enseigner.
    "Donum vitae" ce fut pire: silence absolu

  • Pour ce que je crois savoir de cette pratique, elle pose le problème des embryons surnuméraires. Peut-être serait-elle acceptable, ou excusable, si un seul ovule était fécondé, ce qui est le cas pour les techniques d'insémination artificielle avec injection de sperme. Dans les fécondations in vitro, en revanche, on cultive des ovocytes fécondés (par centaines ? Par milliers ?), dont certains sont ensuite implantés dans l'utérus de la mère. Si l'on considère qu'une âme immortelle est donnée par Dieu à la créature humaine dès la fécondation, c'est effrayant. D'autant que la PMA concerne aujourd'hui en France une naissance sur trente. Je sais bien que depuis Polnareff et Jean-Paul II les limbes n'existent plus, mais tout de même...

  • Il y a pire, toutefois :
    https://www.lematin.ch/sante/sciences/mihumain-mipoulet-embryon-hybride-avancer-science/story/27836036
    Après cela, on n'a plus grand chose à dire de L'Île du docteur Moreau ou des pratiques eugénistes nazies. Regardons la vérité en face : nous sommes bien pires que tout ce qui s'est fait jusqu'à présent.

  • à Stavrolus
    ". Peut-être serait-elle acceptable, ou excusable, si un seul ovule était fécondé"
    Votre phrase est bien imprudente. Y Daoudal vous donne la référence pour éclairer cette question. 'avec des "acceptable" ou "excusable" pour l'avortement thérapeutique, puis en cas de viol etc... que le massacre s'est généralisé.
    L'infertilité a des causes multiples et complexes, mais il n'est pas permis de contourner l'enseignement de l'Egilise. Il existe des méthodes respectueuses comme la Naprotechnologie (quelle horreur ce mot de "technologie", c'est bien anglo-saxon) et il faut penser aussi à l'adoption. Quand l'accouchement sous X n'avait pas été sabordé par les socialo-communistes, il y avait des enfants en très bas âge adoptables plénièrement. Les pleureuses gauchistes et féministes ont tout fait pour rendre inopérant l'accouchement sous "X" (plus de 10 000 en 1970, 500 aujourd'hui), sous prétexte de droit à connaître ses origines. Elles préfèrent l'avortement pour tous ou la PMA et GPA puisqu'elles cherchent systématiquement la transgression. Epoque de cinglés.

  • Nous sommes d'accord. Comme vous l'aurez noté, l'objet de ma réponse était surtout de rappeler que la PMA justifiait le "massacre" de dizaines, voire de centaines d'ovocytes fécondés, ce qu'Yves Daoudal ne précisait pas dans son post. Pour l'injection de sperme à domicile, je possède personnellement un injecteur fonctionnel. Si quelque jeune beauté dont l'époux est déficient a besoin de mes services, Daoudal lui transmettra mes coordonnées.

  • Je crois qu'ils ont ajouté la mention "sans père" pour mieux faire comprendre le scandale de la PMA entre lesbiennes.

Écrire un commentaire

Optionnel