Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Chronique des collabos

Une école de Terni en Italie supprime son spectacle de Noël (des tableaux vivants sur la naissance de Jésus interprétés par les enfants) parce que « il perturbe les diverses cultures religieuses présentes dans l’établissement ».

Réaction de Valeria Alessandrini, conseillère municipale (de La Ligue) pour l’école :

« J’espère que cette décision sera réétudiée, en prenant en considération le respect des valeurs chrétiennes qui font partie de notre histoire et de notre patrimoine culturel. Respecter ceux qui professent d’autres religions ne veut pas forcément dire renoncer à nos racines, au contraire. Ce n’est qu’en respectant ce que nous avons été, et donc ce que nous sommes, que nous ferons comprendre aux autres que si chacun est libre de professer sa propre foi, il est aussi tenu de respecter l’histoire et la culture du pays où il vit. »

L’affaire est venue aux oreilles de Matteo Salvini qui a réagi à son tour :

Noël approche et on voit à nouveau surgir des directrices d’école qui veulent interdire les spectacles aux enfants.
Il n’y que moi qui trouve que c’est une véritable IDIOTIE ? Il ne s’agit pas de religion, mais d’histoire, de racines, de culture.
Vive nos traditions, moi je ne cède pas!

A diffuser!

Commentaires

  • Et si on interdisait les manifestations religieuses qui perturbent notre espace chrétien ? Par exemple, les prières musulmanes au beau milieu de la rue:

    https://img.buzzfeed.com/buzzfeed-static/static/2016-01/18/7/enhanced/webdr07/enhanced-16733-1453118960-1.png?downsize=700:*&output-format=auto&output-quality=auto

Écrire un commentaire

Optionnel