Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Minable

Le Parlement européen, qui tient vraiment à être ridicule, a décerné son prix Sakharov au « cinéaste » Oleg Sentsov (le stakhanoviste de la grève de la faim, aujourd’hui en retraite).

Le prix Sakharov récompense « une contribution exceptionnelle à la lutte pour les droits de l'Homme dans le monde ».

On ne sait vraiment pas (et on ne nous dit pas) où est la « contribution exceptionnelle », ni même ordinaire, de Sentsov à la lutte pour les droits de l’homme quels qu’ils soient.

Quant au « cinéaste » Oleg Sentsov, 42 ans, il a pondu UN film que personne n’a vu, et il a abandonné la réalisation de son deuxième film pour participer à la révolution Soros en Ukraine avant de se faire arrêter pour terrorisme par les Russes.

Il est clair que ce prix n’est rien d’autre qu’une insulte (minable) envers la Russie.

Peut-être vous demanderez-vous combien de députés européens ont voté pour cette triste farce.

La réponse est : aucun.

Démocratie oblige, le lauréat du prix Sakharov est choisi par le président du Parlement et les présidents des groupes politiques. Donc par 9 personnes.

Commentaires

  • Si vous me lisiez avec un minimum de bienveillance (mais je sais depuis longtemps que ce n'est pas ainsi que vous venez sur mon blog) avant de chercher la petite bête, vous comprendriez ce que j'ai voulu dire: qu'il n'y a pas eu de vote des députés. Mais je sais aussi depuis longtemps que vous êtes un adepte de cette dictature.

  • Sous chacun de vos six derniers titres, je ferais le même commentaire : l'Europe, comme le castor, fait toute chose parfaitement bien ("Missi picuto amiscu", disaient nos amis les Hurons de leur cher castor).
    L'Europe est donc la quintessence du totalitarisme. Staline et Mao peuvent aller se rhabiller.

  • Qu'ils continuent comme ça, la prochaine fois je propose Théo Lulaka ou Alexandre Benalla voire le nouveau héros de l'achat d'enfant pédérastique, M. O. Fogiel, si si, faut pas hésiter les gars !
    Plus ils en font, plus ils discréditent aux yeux des citoyens européens cette institution que personne n'a élue et qui ne représente que certains lobbys mondialistes.
    Mollissez pas du genou les gars, faites encore plus fort, allez courage !

  • Bienveillance, vraiment ? C'est vraiment l'hôpital qui se fout de la charité.

    Que savez vous de moi Yves Daoudal ?

    Rien et je ne prétendrai pas savoir grand chose de vous si ce n'est certaines de vos obsessions ==que je partage== mais que vous desservez parfois avec un ton uniquement négatif, critique par principe. Pour vous tout ce qui vient de Bruxelles est inspiré du Démon ce qui serait risible si ce n'était pas malheureusement grotesque. Je déplore l'essentiel de ce que vous déplorez mais vous n'avez manifestement pas fait d'études d'économie ou de droit (comme le journaleux français moyen) et donc vous ne vous embarrassez pas d'un rapport honnête à la vérité des faits. Or malheureusement les faits sont têtus (sur le fait qu'il faut choisir entre sortir de l'Europe et respecter ses Traités par exemple, sur le fait que le Brexit est d'ores et déjà une mauvaise nouvelle pour le Royaume-Uni sur le plan économique et j'en passe).

    Vos billets gagneraient, pour faire sortir notre camp de la catégorie petite secte qui ergote dans son coin, à être moins dans l'aigreur et le ressentiment...

  • Si j'étais Yves Daoudal, je vous répondrais :
    1) la locomotive de vos injures glisse sur le rail de mon indifférence comme un pet sur une toile cirée
    2) mon blog ne vous convient pas ? Allez voir ailleurs ou créez donc le vôtre.
    Saperlipopette !

    Mais je ne suis pas Yves Daoudal... Qui pourrait très bien vous empêcher d'exprimer vos avis désagréables en éliminant vos posts, tout simplement.
    C'est ainsi que vous seriez traité sur d'autres blogs.
    Reconnaissez-le.
    Et dîtes merci !
    Non mais !

Écrire un commentaire

Optionnel