Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Saint Jean de Kenty

Lorsque Clément XIII canonisa Jean de Kenty, en 1767, il voulut que le saint polonais ait une messe propre, et même qu’il y ait dans l’office des hymnes propres. Ce n’est pas une coïncidence si la première apparition de ces hymnes eut lieu en 1772. C’est l’année de la première partition de la Pologne, qui allait aboutir quelques années plus tard à la disparition du pays sur la carte d’Europe. Le pape confiait la Pologne à un nouveau saint patron, avec des hymnes qui allaient témoigner que les Polonais continuent d’exister et que leur pays renaîtrait. Voici l’hymne des vêpres.

Gentis Poloniae gloria
Clerique splendor nobilis,
Decus Lycei, et patriae
Pater, Ioannes inclyte.

Gloire du peuple polonais, noble splendeur du clergé, parure de l’université et père de la patrie, illustre Jean.

Legem superni Numinis
Doces Magister, et facis.
Nil scire prodest : sedulo
Legem nitamur exequi.

Maître,tu enseignes la loi divine et tu la mets en pratique. Savoir ne sert à rien : efforçons-nous de suivre la loi avec zèle.

Apostolorum limina
Pedes viator visitas ;
Ad patriam quam tendimus
Gressus viamque dirige.

Voyageur, à pieds tu visites Rome ; dirige nos pas et notre route vers la patrie à laquelle nous voulons aller.

Urbem petis Ierusalem ;
Signata sacro sanguine
Christi colis vestigia,
Rigasque fusis fletibus.

Tu te rends à Jérusalem ; tu vénères les traces du Christ signée du sang sacré, et tu les inondes de tes pleurs.

Acerba Christi vulnera
Haerete nostris cordibus,
Ut cogitemus consequi
Redemptionis pretium.

Cruelles blessures du Christ, restez fixées dans nos cœurs, afin que nous pensions à comprendre le prix de la Rédemption.

Te prona mundi machina
Clemens adoret Trinitas,
Et nos novi per gratiam
Novum canamus canticum. Amen.

Trinité clémente, que tout l’appareil du monde t’adore et se prosterne, et nous, renouvelés par la grâce, chantons un cantique nouveau. Amen.

Commentaires

  • Sur le site de la paroisse St Jean de Kenty du village de Przyborów (diocèse de Tarnów) dans le sud de la Pologne, on trouve le texte de 19 (!!!) chants consacrés à ce grand saint polonais., parmi lesquels l'hymne Gentis Poloniae gloria (PL: Chwało Polskiego imienia). Hélas, j'ai cherché en vain une interprétation musicale de cet hymne sur la toile.
    Lien : http://przyborow.diecezja.tarnow.pl/strona/4

  • Sur le site de la paroisse Saint Jean de Kenty du village de Przyborów (diocèse de Tarnów) dans le sud de la Pologne, on trouve le texte 19 chants consacré à ce grand saint polonais dont l'hymne Gentis Poloniae gloria ( en polonais: Chwało Polskiego imienia ) ... dont je n'ai pas réussi a trouver une interprétation musicale sur la toile.
    Lien http://przyborow.diecezja.tarnow.pl/strona/4

Écrire un commentaire

Optionnel