Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Au Vatican

LifeSiteNews rapporte que selon « une source haut placée » au Vatican (trois prêtres différents, en fait), le cardinal Coccopalmerio participait en personne à l’orgie de drogués invertis dans l’appartement de Mgr Luigi Capozzi, secrétaire du cardinal, et que François était au courant. Il s’agit de cette orgie particulière, tellement bruyante, au printemps 2017, que la gendarmerie vaticane avait dû intervenir. Les gendarmes demandèrent au cardinal de partir immédiatement avant de procéder aux arrestations, tandis qu’ils emportaient à l’hôpital Mgr Capozzi, drogué à mort…

Ces révélations sont d’autant plus plausibles qu’elles corroborent ce que l’on savait déjà. Par exemple que le cardinal Coccopalmerio est un chantre des relations sexuelles contre nature « quand deux personnes s’aiment vraiment ». Et aussi parce que le cardinal Müller avait demandé ce même appartement pour son secrétaire, ce qui était logique puisqu’il se trouve dans le palais du Saint-Office, mais que François l’avait attribué au secrétaire du cardinal Coccopalmerio qui ne travaillait pas là. Et l’on se souvient des trois collaborateurs du cardinal Müller virés par le pape sans explication. François n’avait pas voulu donner d’explication au cardinal, mais celui-ci l’a donnée une fois qu’il s’est lui-même fait virer : ces trois prêtres travaillaient sur les affaires d’abus sexuels un peu trop sérieusement. Tandis que le cardinal Coccopalmerio avait dit qu’il fallait être indulgent…

Addendum

Le cardinal Coccopalmerio représentait l'Eglise catholique au 6e "Congrès des responsables des religions mondiales et traditionnelles" qui s'est tenu les 10 et 11 octobre à Astana au Kazakhstan.

Commentaires

  • Sacré Coccopalmerio !

    Récemment encore il avait le bec grand ouvert sur l’environnement :
    https://www.la-croix.com/Religion/Catholicisme/Pape/cardinal-souhaite-protection-lenvironnement-soit-inscrite-droit-canon-2018-07-18-1200955957

    On semble ne pas lui avoir trop tenu rigueur de sa petite sauterie de l’été 2017.

  • Le secrétaire et son cardinal :
    https://1.bp.blogspot.com/-mNVYoZI2Za8/WbnZ_5MFCGI/AAAAAAAAcgg/tHaWc8rj_xU0nuePGfV4NS2HarpWdpFTACLcBGAs/s1600/coco.jpg
    Au moins ce n'est pas avec un prostitué comme avec le père Morini du diocèse de Massa Carrara-Pontremoli et son rentboy, Francesco Mangiacapra :
    https://medias-catholique.info/wp-content/uploads/2018/03/Luca_Morini_and_Francesco_Mangiacapra-300x185.jpg

    Problème, Mangiacapra a produit un dossier de 1200 pages dans lequel sont impliqués de nombreux prêtres menant une double vie entre leur ministère et un compagnon homosexuel. Pourquoi le pape ne demande-t-il pas à tous ces religieux de démissionner ? A ne rien faire, on en est à presque souhaiter que les musulmans aillent au bout de leur souhait : la destruction du Vatican. Après tout, cela arrangerait bien ceux qui veulent mettre en place le noachisme sur toute la terre.

  • Peut-être que le bon Dieu se servira de l'islam pour détruire le Vatican et le purifier comme Attila a permis d'émerger a deux grandes figures de sainteté et a l'identité nationale de se constituer. Fléau de Dieu ne voulant pas dire comme on le croit le plus souvent celui qui veut frapper Dieu, mais celui qui est entre les mains de Dieu comme l'instrument qui sert à battre le blé.
    Notre Seigneur fait tout contribuer à sa gloire mais il faudra souffrir.

  • le délateur Lorenzo sait-il ce qu'est un prêtre, et que celui-ci est ordonné pour l'éternité, ce qui exclut une démission ?

  • Curieusement, la soudaine démission du pape Benoît XVI en 2013 arriva le jour même où il reçut un dossier de 300 pages contenant les noms des membres du « lobby gay », lequel était le fruit d’une enquête sur la corruption et les malversations cléricales commandée par le Saint-Père et menée par 3 cardinaux, Julián Herranz, Jozef Tomko et Salvatore De Giorgi. Mais avec François, la crise de l’Eglise s’est amplifiée pour deux principales raisons : le pouvoir donné à des prêtres dévoyés et les propos nébuleux et souvent contradictoires du pape. L’exemple le plus flagrant concerne justement l’homosexualité et la transidentité :
    https://www.youtube.com/watch?v=R0JUoozmjck

  • Visionnaire !
    https://www.youtube.com/watch?v=wGjmM7h8zbo

  • Ces gens-là n'ont-ils pas le moindre souci du salut de leur âme ?

  • Je l'ai déjà dit et je le répète ici :

    Ces gens-là sont des apostats, ils ne croient ni à Dieu ni à Diable , ils ne prient JAMAIS à commencer par Bergoglio lequel ne croit même pas à l'Enfer ( il l'a dit à son bon ami athée Scalfari, à qui il réserve ses confidences...).

    Tout ce qu'on apprend ne font que confirmer mes affirmations.

  • Et de celle des hommes qu'ils sont chargés de conduire ?

  • "’ils emportaient à l’hôpital Mgr Capozzi, drogué à mort…"

    Lors de nombreuses attaques au couteau, l'agresseur est décrit comme quelqu'un de drogué :
    http://www.dhnet.be/video/attaque-au-couteau-a-paris-on-l-a-fusille-avec-des-boules-de-petanque-raconte-un-temoin-5b969baacd70ef4beaa5203f
    Fait-il partie d'expériences digne du projet MK ultra ?

    Les amphétamines fabriquées par l’OTAN au Kosovo pour Daesh et cie, on connaissait, mais pas cette drogue du couteau.

    Et pour combattre l’hostilité à l’immigration de masse il y aurait l’ocytocine !
    https://www.agoravox.fr/actualites/societe/article/olivier-rey-combattre-l-hostilite-208416

    Le marché de la drogue semble vraiment prometteur dans ce monde en effondrement. Quand est-ce sera-t-il côté en bourse ?

  • Le 25 octobre prochain, une messe sera concélébrée en me mémoire de Carlo Gnocchi, un prêtre béatifié il y a 9 ans.

    Par qui ? Notamment par le badin cardinal Coccopalmerio. Pour l’édification des fidèles catholiques, qui seront vraiment heureux de voir ce pittoresque prince de l’Église dans leurs murs.

    https://www.dongnocchi.it/news-ed-eventi/@news/messa-il-25-ottobre-nel-giorno-della-memoria-del-beato-don-gnocchi

  • "His name is Coco (coke!) Coccopalmerio (palmerio) ..." (sur un air de Barry Manilow) :

    https://www.youtube.com/watch?v=s_1dqJXSDiI

    Ce cher cardinale est aussi l'auteur d,un petit livret défendant l'interprétation la plus large d'Amoris Laetitia sur la communion aux divorcés remariés (et même aux couples non mariés). Le lancement de celui-ci pour la Saint-Valentin en 2017 avait été annoncé par le Vatican mais au jour dit, il y avait trois personnes à la conférence de presse, plus une chaise vide à la table, soit la sienne ... On ne parlait pas encore de son secrétaire coké, mais quelques sites internet venaient tout juste de sortir l'histoire de ce prêtre laïcisé pour pédophilie par Benoît XVI et que François avait réhabilité suite à l'intervention du ... cardinal Cocco (coke!) palmerio. lequel préféra ne pas être là au cas où il y aurait eu des questions embarassantes de la part des quelques journalistes présents. Raison officielle ? Une réunion imprévue à la congrégation pour les causes des saints (une urgence de béatification ou de canonisation, vous savez ??). Bref, tout un coco.

  • Je ne serais pas étonné qu' un jour, nous découvrirons, stupéfaits, des images glauques d'actes sordides montrant, en action, les ébats de l'un ou l' autre membre de la garde rapprochée du péroniste "Un pó furbo". Une petite caméra bon marché fait des miracles...

  • ne nous affolons pas : on a déjà vu ça sous Alexandre VI, et sans doute aussi au Xième siècle; l'Eglise n'en est pas morte

  • "LifeSiteNews rapporte que selon « une source haut placée » au Vatican (trois prêtres différents, en fait), le cardinal Coccopalmerio participait en personne à l’orgie de drogués invertis dans l’appartement de Mgr Luigi Capozzi, secrétaire du cardinal, et que François était au courant."
    Il aurait pu en être. Il en était peut-être.
    Ce à quoi nous assistons est assez spectaculaire, mais il ne faut pas trop s'en étonner. Comme catholiques, nous sommes habitués à ces paradoxes auxquels personne ne croit : "Heureux ceux qui pleurent...", "Les premiers seront les derniers", et nous savons qu'une créature suprême, presque l'égale de Dieu, a été précipitée instantanément dans l'abîme, pour avoir refusé d'adorer. Plus dure sera la chute, un catholique le comprend fort bien.
    Qu'un père de famille abandonne sa femme et ses enfants pour sa maîtresse, c'est un scandale. Qu'un prêtre augustinien abandonne la foi catholique pour fonder une contre-Eglise, c'est un scandale. Que de hauts prélats, et jusqu'au pape, travaillent à la destruction de la foi, c'est un scandale. Le premier damnera trois, cinq, six ou dix âmes ; le second des centaines de millions ; et le troisième, s'il se fait passer pour pape, pourra remplacer le chemin, la vérité et la vie par le dévoiement, le mensonge et la mort. C'est pourquoi le Christ a dit de ces jours-là (ceux que nous vivons) que, s'ils n'avaient pas été abrégés, personne n'aurait eu la vie sauve.

  • Le cardinal Becciu nie la nouvelle annoncée par LifeSiteNews (et qui n’a été reprise par aucun grand média, le fait étant interprétable de diverses façons).

    Ce faisant, pour l’orgie de l’été 2017, d’une part Becciu n’en nie pas l’existence, mais d’autre part il la qualifie très bizarrement de « fantomatico ». Fantomatique ? Que comprendre ? Cette façon de s’exprimer est bizarre.

    https://gloria.tv/article/9x9KgedSCHhq3uKtV7ckGtFes

  • Et oui, comme le cardinal Becciu a été nommé préfet de la Congrégation des causes des saints, s'il veut voir béatifié, puis canonisé le (drôle de)Cocopalmerio,, il doit nier tout ce qui pourrait y faire obstacle. Autrement, je ne vois pas que l'affaire soit de sa compétence.
    Le cumul ne semble pas effrayer ces cardinaux: Becciu est chargé de "normaliser" l'ordre de Malte et de liquider tous les récalcitrants qui avaient eu l'outrecuidance d'approuver leur grand-maître Matthew Festing virant le pro-avortement pro-contraception et grand chancelier Albrecht von Boeselager.
    Mais voilà le coup d'état/hold-up de Bergoglio remit en selle le salaud et "démissiona" le gentil. Ce qui était une "élégante" façon de contrer l'influence du cardinal Burke.
    nota: précisons "élégante" à la mode Bergoglio, c'est à dire injuste, brutale, scandaleuse.
    Mais bon, on a déjà oublié les Franciscains de l'Immaculée, on oubliera les chevaliers de Malte et on oubliera les ordres contemplatifs dont la destruction est en marche dans le grand chamboulement destiné à "aplanir" la venue de l'Antéchrist.

  • Jusqu’ici la grande presse se taisait. Mais maintenant Il Giornale, quotidien italien centriste reprend la nouvelle, parce que le vaticaniste Marco Tosattî lui a donné un écho en Italie. L’article mentionne ev8demmét le démenti de Becciu par tweet.

    http://www.ilgiornale.it/news/cronache/se-cardinale-era-presente-festino-gay-vaticano-1586969.html

  • There’s also Giovanni Becciu, who was working for the pope’s secretary of state. When the accounting firm PricewaterhouseCoopers began uncovering financial fraud in the Church, Becciu suspended its audit. The auditor general from PwC later said he was forced out on trumped-up accusations; Becciu accused that accountant of being a spy. Francis then made Becciu a cardinal.

    https://www.nationalreview.com/magazine/2018/10/29/case-against-pope-francis-catholic-church/

Écrire un commentaire

Optionnel